dr. MACHIELS, PRESIDENT ORDRE MEDECINS BRXL:SUR LA SELLETTE!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dr. MACHIELS, PRESIDENT ORDRE MEDECINS BRXL:SUR LA SELLETTE!

Message  Admin le Jeu 4 Déc - 20:00

DE GRACE, CHERS LECTEURS LISEZ ATTENTIVEMENT CE QUI SUIT SUR CE FORUM,VOUS COMPRENDREZ MIEUX!

je défendrai ceux qui m'ont permis de devenir une MIGRAINOLOGUE EFFICACE, un médecin heureux de longue date.
L'héritage considérable de Jacques HERTOGHE  ( aujourd'hui dcd! ) dans le domaine thyroïdien, repris avec courage, panache par son fils Thierry Hertoghe, a BOULEVERSE MA VIE DE FOND EN COMBLE! Et je n'aurai pas assez de jours dans ma vie pour les en remercier.. et les migraineux de se réjouir des résultats exceptionnels qu'ils ont obtenus grâce aussi à eux!!

Mais , il y a , hélas pour nous des difficultés énormes à répandre largement la bonne nouvelle THERAPEUTIQUE  auprès des confrères, des malades.
Et à notre plus grande surprise c'est l'ORDRE DES MEDECINS, LES UNIVERSITES qui font  le plus BARRAGE et  régulièrement avec un acharnement qui frise L'AFFAIRISME ET LE PROTECTIONNISME FORCENES.

C'est  établi  à de nombreuses reprises et à l'ORDRE des médecins  DU BRABANT qui charge des confrères avec un cynisme insoupçonné du public et de l'ORDRE DES MEDECINS de LIEGE que je connais mieux. Et  où il a peu de chance que je me soit fait des sympathisants , vu le niveau scientifique, éthique constaté dans cette assemblée composite.

TOUJOURS DES EXERCICES D'INTIMIDATION A NOTRE ENDROIT, sans égard pour nos résultats exceptionnels. Avec la complicité de juristes qui oublient de (VOUS !) recommander LES membres de l'ORDRE  de ne pas d'instruire aussi  à décharge  pour des confrères inquiétés sans ménagements aucuns ce qui est proprement insupportable!

JE VOUDRAIS ce jour vous donner copie d'une lettre rédigée  (et signées par de nombreux confrères dont je suis!) par le docteur HERTOGHE Thierry, chef de file incontesté BELGE ET MONDIAL mais surtout très compétent  pour ne pas dire le plus compétent en médecine fonctionnelle ,à l'ORDRE DES MEDECINS DU BRABANT ET A SON ACHARNE PRESIDENT le dr. MACHIELS qui ne manque pas de régulièrement inquiéter mes confrères et amis dans des domaines scientifiques relatifs à la thyroïde où bien imprudemment il s'aventure comme vous le devinerez par ce qui suit:
Bonne  compréhension pour les plus motivés et instruits par ce site / forum! Pour les autres, l'esprit de cette lettre devrait déjà un peu vous éclairer sur les enjeux de notre travail d'information et du travail de désinformation honteux de nos autorités diverses et pourtant responsables , nous semble-t-il!



Au Conseil du Brabant de l’Ordre des médecins

Avenue de Tervueren, 417
1150 Bruxelles

                                                                                                           RECOMMANDE

Cher Dr Machiels, président,

Chers Membres effectifs et suppléants du Conseil,

Bruxelles, le 1-12-2014,



Concerne : Valeurs de référence de l’Evidence-based medicine pour l’hypo-et l’hyperthyroïdie ; à ajouter au dossier Dr Benoît Claeys



Fantastique ! Nous venons de lire dans votre dernier courrier de novembre 2014 envoyé au Dr Benoît Claeys que vous avez connaissance de valeurs de référence de l’Evidence-based medicine pour l’hypo-et l’hyperthyroïdie. Pour nous, cette nouvelle est absolument intéressante car des années de recherche ne nous ont pas permis de trouver ces valeurs précieuses qui permettent de faire la distinction  de manière incontestable entre maladie thyroïdienne et santé.



Nous supposons que vous ne faites pas l’erreur de confondre les valeurs de référence du laboratoire, qui peuvent varier d’un labo à l’autre,  avec les valeurs de référence inébranlables de l’Evidence based medicine. Comme vous le savez très bien, les valeurs de référence présentées par les laboratoires sont des valeurs statistiques, sans réelle connexion avec la santé.  Entre les limites supérieure et inférieure de référence se retrouvent les taux hormonaux de 95% des patients (et non des personnes sans maladie) qui vont faire ce dosage au laboratoire. Chaque laboratoire présente des taux de référence différents pour les hormones thyroïdiennes selon les kits d’analyses utilisés. Comme vous le savez, les références sont déterminées dès que le laboratoire a fait plus de trois mille tests (thyroïdiens) sur des patients qui ont été à ce laboratoire. Comme vous savez bien sûr il  existe de très nombreuses études scientifiques publiées dans de nombreuses et grandes revues médicales,  qui démontrent que plus le taux de TSH dans le sang augmente entre les limites  supérieure et inférieure (à l’intérieure des valeurs de référence), plus élevé est le risque de développer des symptômes et des signes d’insuffisance thyroïdienne et de maladies ou tout simplement de mourir. L’on meurt significativement plus de maladie coronarienne, par exemple, aux taux de TSH supérieurs à 1.5, une valeur situé au niveau du taux moyen de 1.3-1.5 d’une population. Ainsi aussi l’incidence des signes et symptômes d’hypothyroïdie, d’athérosclérose, d’un indice de masse corporelle plus élevé, de caractéristiques de syndrome métabolique, de diabète, de cancer thyroïdien, de dépression, etc. est significativement (p < 0.05) plus élevé à des taux plus élevés de TSH à l’intérieur de l’intervalle de référence. L’inverse étant vrai pour les taux des  hormones T4 et T3 libres dans le sérum. Plus bas sont la T3 et T4 libres à l’intérieur de valeurs de référence, plus s’élève le risque de présenter des signes et symptômes de carence thyroïdienne et de maladies et mort prématurées.



Nous vous  avons à plusieurs reprises communiqué ces études que vous avez évidemment bien lues et approfondies et avec laquelle,  vous et le conseil,  avez indiqué tacitement votre accord, puisque vous ne les avez pas contestées.  Si vous n’étiez pas d’accord, nous ne doutons pas que pour préserver la santé des patients vous vous seriez empressé de nous communiquer votre désaccord argumenté par des études scientifiques solides. Bien sûr, nous sommes d’accord avec vous : de telles études contradictoires n’existent de toute façon pas. Inutile donc de polémiquer.



Nous demandons avec votre accord au Dr Benoit Claeys, un de nos experts en traitement thyroïdien de geler toute documentation à vous envoyer en attendant de recevoir en priorité de votre part  vos valeurs de référence de l’Evidence based medicine que vous dites détenir et que vous devez  déontologiquement nous communiquer, plutôt hier que demain.



Nous nous permettons de réitérer pour la 5ième fois (la requête de Stéphane Résimont’ était la quatrième fois) notre proposition de rencontrer le bureau et le conseil pour discuter de cela. Curieusement, malgré le fait que nous payons notre cotisation, qui paie vos frais et celle du secrétariat, et possédons une partie du bâtiment comme membre cotisant de l’Ordre du Brabant, vous n’avez jusqu’ici pas jugé nécessaire ou intéressant de nous recevoir, ce qui est pourtant votre obligation légale et déontologique. Ceci est d’autant plus curieux qu’une telle rencontre vous serait salutaire, parce qu’il est évident que, si vous vous trompez dans l’évaluation ou le type de procédure, vous pourriez être tenu juridiquement  responsable d’une détérioration de la santé et de la mort prématurée de nombreux patients du Brabant que vous auriez sur la conscience.  Ceci nous pouvons le prouver à base des données récentes de la science médicale au cas – improbable - où vous et le conseil commettriez  l’erreur de ne pas tenir compte des données actuelles de la science et de prendre les références du laboratoire comme celles de l’Evidence based medicine alors qu’elle ne le sont scientifiquement pas du tout.



Pour  vous montrer à quel point vous devez être prudent, si vous ne vous voulez pas porter atteinte  à la santé et à l’espérance de vie de nos et vos patients, nous allons lancer par  l’internet et sur des banques de données des appels à témoignage de patients  dont la qualité de vie était très médiocre,  à qui un traitement hormonal, souvent thyroïdien, a été refusé pour cause d’incompétence de médecins,  qui se basaient uniquement sur les valeurs statiques des analyses de labo pour leur refus . Vous n’imaginez pas à quel point des souffrances impressionnantes persistent quand des médecins, qui devraient être compétents, refusent des traitements sur base de critères erronés, dépassés depuis plus de trente ans, et à quel point leur souffrance, apparemment impossible à traiter par la psychiatrie, disparaît comme par enchantement lorsqu’ils reçoivent un traitement hormonal ajusté par un médecin qui a pris le temps de se mettre à jour avec les données actuelles de la science. Ces données actuelles démontrent  de façon accablante  que des taux hormonaux optimaux , et non simplement situés à l’intérieur de l’intervalle de référence, doivent être pris en compte pour évaluer la santé endocrinienne,  y compris thyroïdienne.



Demander à l’Académie d’évaluer une pratique médicale peut sembler intéressant, mais inutile si vous voulez qu’elle statue sur bases de valeurs de référence thyroïdiennes de l’Evidence based medicine puisque nous pouvons vous certifier qu’elle ne pourra même pas vous donner le moindre début de preuves (donc études) scientifiques de telles valeurs de références, puisque nous avons cherché sans succès depuis plusieurs décades ces valeurs de références capables de délimiter la différence entre santé et pathologie endocrinienne/thyroïdienne. Pour démontrer à quel point l’Académie fait peu de cas de vos questions et  n’investigue pas sérieusement vos questions,  prenons à titre d’exemple parmi beaucoup d’autres l’avis que vous avez demandé à l’Académie sur la très inoffensive (aux doses physiologiques) ocytocine, un avis qui fait sourire et pourrait même faire franchement rire si les conséquences de cet avis n’étaient pas potentiellement désastreuses pour les patients. A titre de comparaison, face au plus de 2000 études que nous avons vérifié sur l’ocytocine, les éminences grises de l’Académie n’en ont mentionné que quelques-unes. Pour rappel,  dans cet avis le groupe de recherche de professeurs émérites de l’Académie reconnait qu’il existe plus de 2000 études démontrant que l’ocytocine améliore la communicabilité, mais que malgré cela il est trop tôt  pour  préconiser l’utilisation d’ocytocine dans cette indication, alors qu’il existe 30 centres aux USA qui prescrivent l’ocytocine, avec un succès parfois  impressionnant, pour sortir les enfants de l’autisme, la maladie d’insociabilité ou de l’incommunicabilité.



Par contre, nous mettons beaucoup d’espoir à recevoir de votre part ces valeurs de références thyroïdiennes de l’Evidence based medicine que, vous seul ou en coopération avec le Conseil,  avez eu le génie d’avoir trouvé.



Comme vous le savez entre les âges de 31 à 60 ans,  le nombre de récepteurs à la T3, l’hormone thyroïdienne principale (3 à 10 fois plus puissante que la T4 et dont le volume de distribution, surtout intracellulaire, est dans le corps humain 5 fois plus important que la T4, qui elle est uniquement plus abondante dans le sang) chute de de 40 % environ, ce qui, comme vous le savez, rend nécessaire d’avoir des taux thyroïdiens plus élevé dans le sang pour bénéficier d’une bonne activité thyroïdienne en saturant les récepteurs, ce qui compense le manque thyroïdien . Ceci est un phénomène dont vous tenez apparemment compte, sinon vous n’auriez pas fouillé le dossier de Dr Benoït Claeys aussi intensivement  pour voir s’il tient bien compte de la mesure des récepteurs thyroïdiens.



Finalement, nous apprenons avec plaisir par le  Dr Résimont que vous, Dr Machiels,  êtes membré d’une association qui s’occupe de problèmes de thyroïde. Cela expliquerait un certain niveau d’expertise thyroïdienne de votre part. Nous vous félicitons pour votre intérêt et implication personnelle dans les traitements des pathologies thyroïdiennes et supposons que vous êtes un membre directeur de cette association avec plusieurs études scientifiques sur la thyroïde à l’appui. Pouvez-vous nous donner les coordonnés exactes de cette association  que nous ne connaissons pas (encore), pour que nous puissions nous y inscrire si celle-ci est sérieuse, et la position exacte que vous détenez dans cette association ? Merci aussi de nous envoyer la liste des études ou travaux thyroïdiens que vous avez publiés et qui démontrent  votre expertise.



En attendant avec impatience de recevoir de votre part et du Conseil ces renseignements, avec en priorité les valeurs de références thyroïdiennes de l’Evidence based medicine que vous détenez, nous vous envoyons l’expression de notre plus grande gratitude et respect, et vous remercions pour l’heureuse information que vous venez de nous communiquer.



Drs. Thierry Hertoghe, Benoît Claeys, Stéphane Résimont, Alain Walravens, Lucie Wetchoko, Elvira Baneth, Cécile Andri, Benoît Poutet, Marie-Christine Lhermitte, Charlotte Godefroit, Emmanuel Seny, Annette Gadomski, Thérèse Hertoghe dont signatures de la plupart ci-dessous (ceux dont vous ne recevez la signature, ont communiqué leur accord verbalement par téléphone)

PS : Cette lettre est à ajouter au dossier du Dr Claeys, ainsi que toutes les autres lettres de témoignages qui vont vous parvenir dans les semaines et mois qui suivent. Merci encore de toute votre bienveillance dans ce dossier destiné à assurer la meilleure médecine pour les pathologies thyroïdiennes, lutte que nous partageons intimement avec vous.






Dès que nous aurons réponse du président de l'ORDRE DU BRABANT , je me ferai UN PLAISIR ET UNE OBLIGATION DE LA PUBLIER INTEGRALEMENT sur ce forum, cela va de soi et surtout au service d'une transparence que nous souhaitons en passant à nos très puissants interlocuteurs!
Docteur MACHIELS, IL ME SEMBLE, COMME ON DIT AU BRIDGE: VOUS AVEZ LA MAIN! Nous sommes curieux de découvrir vos atouts scientifiques relatifs au diagnostic et Traitement de la thyroïde. Bien que votre autorité est "déontologique" par essence , vous avez glissé VOLONTAIREMENT sur le terrain scientifique en exigeant des preuves de nos actions et de nos sources scientifiques de travail. Vous avez aussi à vous soumettre au même exercice.
Le Roi n'est pas au dessus des lois.. et le Président de L'ORDRE ne peut se soustraire aux règles scientifiques qui régissent idéalement le comportement du médecin! de tous les médecins.

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum