on vient (encore!) de ré-inventer l'eau chaude!! AUX USA!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

on vient (encore!) de ré-inventer l'eau chaude!! AUX USA!!

Message  Admin le Lun 13 Jan - 20:00

Rien de nouveau sous le SOLEIL pour les génies de la recherche , voyez plutôt, trouvés dans nos "NEWS" médicaux.
C'est vraiment nous (médecins de pratique générale! )  prendre pour des imbéciles et  nos patient(e)s pour des moutons, , des pigeons.
On voit que  les BHS (belgium headache sociéty)  , les IHS (International headache sociéty) n'ont pas appris à parcourir le net avec efficacité et avec la curiosité du pionnier AUTHENTIQUE  et donc n'ont pas jugé utile de connaître notre site et myothérapie.org qui ont dépassé depuis longtemps l'âge préhistorique où est enbourbée la médecine dite "officielle"  avec ses mentors aveuglés par les visions neurologiques erronées.

Lisez donc ce qui suit pour vous en convaincre...

Migraine : en quête de nouveaux traitements
INTERNATIONAL
13/01/2014 - 11h15
La migraine gâche la vie de millions de personnes à travers le monde. Raison pour laquelle, elle est l'objet de nombreuses recherches. Parmi les plus récentes, nous en avons épinglé trois.

La première (1) a été menée par une équipe américaine du Parexel International qui a eu l'idée d'élaborer un nouveau médicament associant paracétamol (500 mg) et caféine (65 mg). Les scientifiques ont repris une astuce bien connue des personnes migraineuses : avaler leur anti-douleur avec une tasse de café bien serré pour aider à resserrer les vaisseaux sanguins du cerveau et réduire l'intensité de la douleur.
La deuxième (2) a été réalisée au Cincinnati Children's Hospital auprès de 135 patients, âgés de 10 à 17 ans, diagnostiqués avec une migraine chronique d’intensité légère à sévère. Le Pr Scott W. Powers et ses collègues ont constaté chez ces jeunes l'efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale en combinaison avec un traitement par Amitriptyline, un antidépresseur prescrit pour lutter contre les douleurs neuropathiques chroniques.

Enfin la troisième (3), effectuée à de l'école de médecine de Harvard, a montré que l'effet placebo joue aussi quand il s'agit de lutter contre les maux de tête. L'expérience a été conduite sur 66 patients âgés de plus de 18 ans et souffrant de migraines depuis au moins trois ans. Résultat :  présenter un médicament, en l'occurrence le rizatriptan, de façon positive à un patient migraineux pourrait doubler son efficacité.

(références :
(1) Daily Mail, 7 janvier 2014
(2) JAMA, 25 décembre 2013, doi:10.1001/jama.2013.282533
(3) Science Translational Medecine, 8 janvier 2014, DOI: 10.1126/scitranslmed.3006175

Luc Ruidant
- See more at: http://www.lejournaldumedecin.com/article/17857-migraine-en-quete-de-nouveaux-traitements#sthash.XWg4hkVP.dpuf



IL Y A ici , comme voyez, de quoi ETRE CONSTERNE PAR TANT DE BETISE, DE MAUVAISE FOI, D'INFANTILITE, DE NAIVETE,  DE CRUAUTE ,oserais-je m'aventurer, Y COMPRIS à HARVARD, UNE DES UNIVERSITES LES PLUS PRESTIGIEUSES AU MONDE! AU CONTACT DES FIRMES PHARMACEUTIQUES QUI ONT UN PORTEFEUILLE AU NIVEAU DU CERVEAU, ON NE PEUT DEVENIR INTELLIGENT EN RECHERCHE CLINIQUE MEDICALE!

Bonsoir et restez vigilants devant tant d'ignorances volontaires.

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et encore de l'eau chaude...

Message  Admin le Jeu 27 Fév - 19:59

Journal du spécialiste
le Cardiologue
le Diabétologue
CNS
MBJ
Urologie
Migraine : le stress un facteur déclencheur mais aussi aggravant
CNS
27/02/2014 - 13h56
Une nouvelle étude confirme ce dont on se doutait déjà, à savoir que le stress provoque des maux de tête et des migraines, mais aussi, et ça c'est nouveau, qu'il est un facteur aggravant, responsable de leur progression, leur chronicité, et leur sévérité. Un véritable cercle vicieux puisque le mal de tête est lui-même est un facteur de stress.

Les chercheurs allemands de l'Université de Duisburg-Essen ont interrogé 5.159 personnes âgées de 21 à 71 ans quatre fois par année, pendant deux ans, au sujet de leurs niveaux de stress, évalué sur une échelle de 0 à 100, et de leurs maux de tête (type, chronicité et sévérité).
Celles qui étaient éprouvées par les céphalées de tension (31% de l'échantillon) ont déclaré avoir un niveau de stress de 52 sur 100, les migraineux (14%) un taux de 62 sur 100 et ceux qui cumulaient les deux types de maux (11%) un taux de 59 sur 100.

Les résultats de l'étude révèlent que quel que soit le type de maux de tête, l'augmentation du stress est associée à un plus grand nombre de jours avec maux de tête par mois. De plus, chaque hausse de 10 points sur l'échelle de stress se traduit par une augmentation de 6,3% des épisodes de céphalées de tension, comparativement à 4,3% pour les migraines et 4% pour les deux problèmes.

(référence: American Academy of Neurology's 66th Annual Meeting, Press Release, 19 février 2014)

Luc Ruidant
- See more at: http://www.lejournaldumedecin.com/specialiste/cns/actualites/migraine-le-stress-un-facteur-declencheur-mais-aussi-aggravant#sthash.IjIrMyQv.dpuf


COMMENTAIRE "PERSONNEL" DE VOTRE ADMINISTRATEUR: le jour où les génies de la recherche médicale (qui nous livrent DANS CE JOURNAL MéDICAL soit disant sérieux la quintessence de leurs imbécillités une fois de plus) qui s'expriment ici comprendront que les stress augmente la tension musculaire des muscles de la nuque qui génère la migraine par le processus bien décrit  (cfr site www.migrainefree.be/ migraine description), expérimenté ici depuis 19 ans avec succès (cfr ce forum plutôt dithyrambique), LA MEDECINE NEUROLOGIQUE SORTIRA D'UNE FAMEUSE ORNIèRE INTELLECTUELLE....

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum