QUESTION AU RETOUR DE KOS:la SSMG est-elle scientifique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUESTION AU RETOUR DE KOS:la SSMG est-elle scientifique?

Message  Admin le Lun 11 Mai - 20:04

Après 4 passages dans les semaines de congrès/ FORMATIONS organisées par LA TRES SERIEUSE SOCIETE DE MEDECINE GENERALE
à KOS en mai 2015, à CHYPRE en 2013, dans les POUILLES en 2012 , à MARBELLA en 2011, j'ai pu constater que la médecine générale n'est pas encore prête à trouver sa place "personnelle" dans le monde médical.

LA SSMG fût inventée et mise sur pied par les dr. OSTERBOSCH  et le très regretté Edmond DANTINNE (Havelange) : il fallait sortir du n'importe quoi médical coincé par les colonisations universitaires en province  et la montée des médecines spécialisées ,les provocations politiques de main-mise sur le secteur médical, et la dégradation de la relation médecin-malade survenue dans un contexte de pléthore médicale (années 1970-1980).

La médecine générale devait affirmer elle aussi son sérieux, sa place "incontournable" de première ligne, au moment où la tentation était d'accéder directement au spécialiste et/ ou au service d'urgence, plus rapide, moins cher plus technique.

Elle (la SSMG) chercha donc à organiser des événement "scientifiques" de bonne qualité,  en faisant de l'EBM (la médecine par les preuves) sa profession de foi.
La principale position éthique de la SSMG est d'AVOIR RADICALEMENT PRIS DISTANCE AVEC LES SPONSORS PHARMACEUTIQUES et ce dès sa fondation.
C'était courageux, risqué financièrement . MAIS CE FÛT UNE GRANDE  REUSSITE indiscutablement! Nous (MG) avons retrouvé notre honneur, notre indépendance intellectuelle....Encore que.. voyez la suite.

La SSMG ne jure que d'études validées ou ce qu'elle croit en être: il lui suffit d'inviter des spécialistes qui en seraient les gardiens par  le secret de leur ADN PROFESSIONNEL.

A cela trois écueils:
-1/ les spécialistes ne peuvent bien souvent pas fournir les études scientifiques: cfr le pr.MAITER souvent repris comme exemple ici: il n'a pas prouvé l'utilité supérieur de la TSH sur les urines de 24 h; il n'a pas pu affirmer la supériorité  du traitement de la T4 seule sur T3/T4 en mélange.Il n'a pas d'étude de satisfaction de malade traité par T4: bref les spécialistes n'ont pas ce que nous attendons d'eux: de véritables études valables!!
Les endocrinos et les neurologues n'ont rien apporté depuis des décennies aux migraineux et pourtant...

2/les spécialistes invités aux congrès , séminaires, certes brillants communicateurs, n'ont pas prouvé leurs capacités à guérir ces maladies courantes les migraines, les vertiges, les SFC, les acouphènes : pourquoi dès lors aller écouter ceux qui n'entendent qu'eux mêmes..soliloquer stérilement.

-3/Les cadres de la SSMG que j'approche depuis ces années n'ont de soucis que  pour l'ORTHODOXIE MEDICALE VOUEE AUX PSEUDOVALEURS SCIENTIFIQUE, VALIDEES des... spécialistes, des professeurs d'université. Aucun affrontement intellectuel sur les problèmes de fond avec ces derniers, pourtant souvent contestés en aparté . La crainte de l'égratignure confraternelle, où  du rappel à la déontologie par  l'ORDRE des médecins.

A CHAQUE FOIS que j'ai approché les dr. FIRQUET, VAN DE HEEDE,  VAN WALEWIJN, mais aussi le pr. GIET (ULG)  et encore LEFEVRE (past-président de la SSMG!) et encore GUEUNINGS , je leur ai exposé la méthode possible, ou encore la stratégie thérapeutique pour résoudre ces problèmes (migraines , céphalées chroniques surtout) et qui sont bien de santé publique vu la fréquence;
JE N'AI VU QUE SCEPTICISME ! LE RETRANCHEMENT DEVANT LA NECESSITE de faire  UNE ETUDE "VALIDEE"  était le préalable avant qu'ils ne daignent s'intéresser à mon travail qui est celui de bien d'autres (MYOTHERAPEUTES ET MEDECINS FONCTIONNELS).
AUCUNE LUEUR DE CURIOSITé DANS LEURS YEUX DE "SCIENTIFIQUES", et donc pas la moindre espérance D'AMELIORATION DE LA MEDECINE GENERALE.

QUE DU SOUCIS POUR L'INTEGRISME , L'ORTHODOXIE au service d'une (pseudo-)science;
MAIS LA "SCIENCE" est de fait , à ce jour, tenue de façon MONOPOLISTIQUE et  pour l'essentiel par les intérêts mélangés des firmes pharmaceutiques (arrosants les professeurs d'université en mal de subside pour leur département de recherche)..
C'EST L'UNIVERS PHARMACEUTIQUE QUI EST SEULE à DISPOSER DES FONDS POUR LES RECHERCHES MEDICALES QUI PEUVENT LE SERVIR!


CONCLUSION: la RECHERCHE PHARMACEUTIQUE = la RECHERCHE DE RETURN FINANCIER!
RIEN à voir avec la recherche clinique..

LORSQUE LA SSMG avale de l'EBM, de la médecine "PAR LES PREUVES", elle relaie de fait  le marketing pharmaceutique (CFR;les tromperies du LIPITOR, de l'AVANDIA, du VIOX, du MEDIATOR) .Marketing déguisé ensuite par des symposia, congrès divers où des spécialistes fanfaronnent sur des résultats d'études  que l'on découvrira ultérieurement biaisées (à leur insu aussi).
LA SSMG a eu raison de se tenir à l'écart des SPONSORTS FINANCIERS PHARMACEUTIQUES: pour sauver son indépendance intellectuelle BRAVO!!! Mais elle tombe lamentablement dans les filets de ces prédateurs en adoptant leurs  PRINCIPES DE L'EBM (études bidons!! imposés  au troupeaux de médecins décérébrés, cfr. affaires Médiator, Lipitor, Avandia! ) applicables à la seule chimie et encore!
LA VOILA A NOUVEAU ESCLAVE de ceux dont elle voulait se libérer!

LES ETUDES SCIENTIFIQUES, souvent PSEUDOSCIENTIQUES, de ces messieurs UNIPARAMETRIQUES  sont donc d'un intérêt limité pour des problèmes complexes comme la migraine , les acouphènes etc où la VISION restreinte D'ORGANE (propre au spécialiste d'un organe) est vouée à l'échec!

LA MEDECINE GENERALE ne doit pas, ne devrait plus courir après les "valeurs" ou repères des spécialistes qui travaillent en institution.
NOUS AVONS NOS PROPRES OUTILS et ceux-ci ne peuvent qu'être de loin éclairés pas ceux des spécialistes, car il y a  des différences importantes  entre nous:
- les spécialistes travaillent sur un ou deux paramètres : j'ai un sujet cardiaque ou pulmonaire et diabétique..
- les médecins généralistes intègrent inconsciemment des dizaines de paramètres : sociaux,familiaux,professionnels, psychologiques, financiers, environnementaux , cardiaques, pulmonaires, endocriniens, iatrogènes, etc.



LA SSMG ne me présente pas de m'aider à faire UNE étude scientifique sur la migraine sous la direction d' UN DE SES MEMBRES CAPABLE/ COMPETENT ET  de m'organiser un étude  qui vaudrait une thèse de doctorant.
Elle n'a ni les moyens (je pourrais l'offrir!), ni l'envie surtout.

SI LA SSMG ne veut , ne peut, ne désire pas rencontrer, comprendre un problème médical d'une telle importance pour sa pratique de tous les jours,  on doit douter de ses valeurs fondatrices, de ses motivations .

MAIS ALORS, OU EST  SA PLACE DE SOCIETE SCIENTIFIQUE??


L'ORTHODOXIE, L'INTEGRISME (se conformer, se consolider dans ses premières connaissances plutôt/ souvent obsolètes) l'orgueil et l'aveuglement   des sociétaires,L'INDIFFERENCE au message d'HIPPOCRATE QUE JE VOULAIS RETROUVE  VIVANT A KOS (île grecque du dodécanèse)  constatés dans ces différents rendez-vous où se retrouve par  ailleurs  la crème de la médecine générale est LA PLUS GRANDE DECEPTION et la plus grande perte d'énergie intellectuellement.

C'EST  ET C'ETAIT LE PLUS GRAND REPROCHE A CETTE "NOBLE SOCIETE": le conservatisme, L'ORTHODOXIE PARALYSANTE mais rassurante pour  les vieux docteurs qui aiment écouter la bonne parole immuable ...dans un société qui bouge, évolue à 200 à l'heure!
Le temps du rajeunissement des cadres de la SSMG  ou de son programme est devenu nécessaire...ET S'APPELLE  SSMJ: bon courage à ces jeunes médecins. Souhaitons lui la lucidité dont nous aurons besoin TOUT DE SUITE, (pas demain!) .
S'il elle m'entendait , me lisait, elle comprendrait que je suis tout entier disponible pour la révolution nécessaire..
L'enjeu est fondamental.
avatar
Admin
Admin

Messages : 206
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 63
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum