le pr.SCHOENEN (neuro)devenu honoraire VA-T-IL NOUS MANQUER?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le pr.SCHOENEN (neuro)devenu honoraire VA-T-IL NOUS MANQUER?

Message  Admin le Ven 2 Jan - 11:55

Indiscutablement je perdrai une source d'émulation inégalable. Même si jamais nous n'avons réellement pu débattre, ensemble personnellement, entre quatre yeux, et confronter nos positions diagnostiques, physiopathologiques, et surtout thérapeutiques .Ce n'est pas que l'occasion du pr SCHOENEN ait manqué, car souvent je me suis présenté à lui.
Comme les  prs. MASQUELIER (UCL/ MED PHYSIQUE) ET MAITER (UCL, ENDOCRINO) , le professeur SCHOENEN refusa le contact...

En  septembre 2003, au palais des congrès de LIEGE, lors de son allocution sponsorisée par la province de LIEGE (Merci mr. PIRE, député provincial) EN APPPARTE , le professeur me  définissait les limites de la MIGRAINE à tout jamais: AVEC LA FORCE D'UN axiome:

"je suis neurologue, et donc la migraine est neurologique".

iL ME FIT COMPRENDRE QUE TOUTE APPROCHE "MANUELLE"   que je lui présentais alors, la myothérapie, était  juste affaire de kinés et que cela lui importait peu!

J'ai aussi pensé aux étudiants qui auraient entendu une telle  assertion.
C'est donc  LE MEDECIN QUI CRéE LA MALADIE!

Après réflexion, je pourrais suivre le raisonnement et me rapprocher du  "professeur" sur une découverte que je ne fis pas seul: la fibromyalgie est probablement cette nouvelle maladie qui naîtra suite aux interventions malheureuses des médecins qui prescrivent aveuglément (avec la pression de lobbies pharmaceutiques") des pilules contraceptives et des antidouleurs et encore des antidépresseurs... HEPATOTOXIQUES surtout en combinaison! et ce depuis 1963 où apparût la PILULE, si mal comprise dans ses effets métaboliques désastreux..

Mais ce raisonnement n'est que peu applicable à la migraine et aux céphalées, je l'affirme du haut de mes 2040 Migraineux étudiés sur 20 ans!  



Ce jour là, ma vision respectueuse encore du monde UNIVERSITAIRE, en prit un sérieux coup dont je ne suis par encore relevé et qui s'approfondit ensuite avec les deux professeurs cités plus hauts (UCL) qui, eux, jugèrent utile de me "répondre" en me faisant traduire devant les instances ordinales.
Des procédés si peu confraternels , si peu scientifiques...
Le monde professoral universitaire n'a pas coutume de croiser intellectuellement avec la première ligne médicale: le monde "généraliste" de la pratique sur le terrain par essence. On préfère l'ambiance calfeutrée des laboratoires de recherche, plutôt que le contact "au lit du malade".

Le principal mérite du  professeur Jean Schoenen,  AUJOURD'HUI honoraire ULG, que je suis à la trace depuis 18 ans( DANS TOUTES SES CONFERENCES , DEBATS ET communications diverses publiques et professionnelles) est indiscutablement d'avoir MEDIATISE LA MIGRAINE PAR TOUS LES MOYENS, et de s'être présenté comme "MONSIEUR MIGRAINE" en BELGIQUE.
Il s'est donc rendu INCONTOURNABLE SUR LE SUJET et indiscutablement a donné de sa personne sur ce thème en particulier.

Ce n'est pas d'avoir une conception/ perception personnelle scientifique, originale sur la migraine qui l'a rendu célèbre, mais sa grande capacité à mobiliser médiatiquement  les foules et les autorités politiques provinciales et nationales et d'avoir de nombreux contacts pharmaceutiques...efficaces. Certes,il a fait connaître la Riboflavine (vit B2), mais son utilité avérée  ne concerne qu'une population plutôt restreinte de migraine paralysante familiale (1/1000 des migraineux+/-) et circonscrite, SEMBLE-T-IL, génétiquement.

LE MEILLEUR en ce qui me concerne et que je puisse retenir dans ma pratique, est de nous avoir avancé une explication "empirique" DONC COMME UNE OBSERVATION remarquable:

"la fréquence plutôt régulière des crises de migraine s'explique comme la décharge - régulière-rythmique- d'un CONDENSATEUR":

CHEZ LES UNS , 1 FOIS PAR MOIS, D'AUTRES, UNE FOIS PAR SEMAINE, OU ENCORE UNE AUTRE FREQUENCE PROPRE AU MALADE mais j'ajouterais qui peut varier dans la vie d'un malade surtout au rythme dévolu par la dégradation croissante de l'activité thyroïdienne; au plus est altérée cette fonction thyroïdienne , au plus le rythme des migraines sera rapproché! jusqu'à devenir continue ET DONC PLUS RYTHMIQUE! Et ce, plus facilement avec  et sous l'effet iatrogène des "MEDOCS" qui bloqueront la bonne Expression thyroïdienne T3 sur les tissus périphériques!

En quelque sorte, il (LE PROFESSEUR) a renforcé la tendance médicale universitaire à STARIFIER SA PERSONNE et il n'est pas le seul: à LIEGE, on a vite appris, c'est une pratique de survie dans un contexte de concurrence entre institutions universitaires et hospitalières.

Il est donc prévisible que les successeurs reprendront l'héritage comportemental DU MAÎTRE, d'autant que rien ne s'y opposera dans les rangs de la neurologie qui y gagne en visibilité (les migraines , les céphalées c'est la chasse gardée des neurologues)  et que l'Ordre des médecins de Liège, farci de ses fidèles universitaires (le président actuel, n'est -il pas lui même PROFESSEUR de  MEDECINE LEGALE, , par ailleurs représentant national DES SPECIALISTES à l'ORDRE NATIONAL DES MEDECINS)  n'y voit que les joies du népotisme principautaire.

La science au service de la pathologie migraineuse n'a rien gagné depuis 30 ans et il n'est pas prévu qu'à L'AVENIR la neurologie CONSERVATRICE puisse s'ouvrir aux données EXTRA-MUROS indispensables à la réussite thérapeutique généralisée de ce domaine  délicat intellectuellement!


EN MIGRAINOLOGIE, la neurologie EST QUASI TOTALEMENT DéSARMéE ET N'A AUCUNE CHANCE ACTUELLEMENT DE PROGRESSER...LES MALADES L'ONT CONSTATE ET LE CONSTATERONT ENCORE UN TEMPS CERTAIN.
avatar
Admin
Admin

Messages : 198
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum