16/1/14"fibromyalgiques"à l'ORDRE des médecins: LE discours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16/1/14"fibromyalgiques"à l'ORDRE des médecins: LE discours.

Message  Admin le Dim 9 Fév - 19:29

Après un délais compréhensible pour assurer  la sérénité des débats dans toutes les parties, je crois pouvoir livrer ce jour le contenu du discours, certes un peu long et je vous prie  de m'en excuser vraiment,  mais j'espère qu'il aura porté auprès d'une certaine autorité médicale (mais il est vrai non scientifique) à défaut d'une autre et par ailleurs introuvable pour les raisons réactionnaires bien connues de tous, le message tant de fois entendu dans mon cabinet qui s'étonne de la non divulgation plus généralisée dans le monde  médical des atouts nouveaux (mais encore à compléter!) qui ont maintenant assez largement fait bouger les lignes thérapeutiques des fibro-myalgiques et  des migraineux, sans oublier les hypothyroïdiens qui se retrouvent en nombre dans ces deux catégories de malades!
Pour des raisons que vous comprendrez bientôt je ne donnerai que les données brutes et le lecteur-patient est prié de faire son propre jugement après forcément une lecture courageuse et patiente de ce qui suit! Avec sagesse et  dans une vision d'intelligence et non pas vindicative, ce que j'essayerai moi-même de garder strictement même si les humeurs et les rumeurs sont nombreuses et difficilement évitables sur ces points délicats.

Les réactions qui seront les vôtres, ne seront maintenues sur ce forum, qu'à condition qu'elles fassent avancer  le débat de façon constructive et j'y veillerai.

Voici donc la première partie TEXTO!

Je voudrais adresser mes EXCUSES
aux présidents
aux membres du conseil

pour ce côté répétitif, annuel de ma présence ici.
Vous avez décidé de me rappeler, vous aviez  probablement encore des doutes à mon sujet.
Je vous rendrai donc compte ce soir de mon comportement, et j'essayerai de faire mieux que Didier Bellens!
Mais j'y suis aussi contraint par  obligation morale et déontologique.
Par ailleurs, je puis  vous assurer que  de très nombreux patients sont ce soir de pensée avec moi pour vous  rapporter leur voix et leur tristesse face à cette interpellation saugrenue lancée par une association qui devait les servir.

Certains d'entre-vous se poseront  la question de l'existence d'une affection psychiatrique pour constater  ma propension, voire mon  plaisir, à vous revoir si souvent, sans craindre de vous lasser.
Pour cette question, mieux vaut vous en remettre au médecin  psychiatre qui a officié lors de mon instruction.
Pour ma part, je  peux concevoir un goût pour la diablerie ou la perversion hystéroïde; la suite de mon propos devrait vous éclairer!
D'entrée, je voudrais évoquer une évidence  médicale, comme un postulat, un axiome  solide pour les médecins et les patients:

La pensée et la pratique médicale majoritaire emmenée par les universitaires ne reconnaîssent aucune étiologie précise aux maladies courantes  et réputées incurables que sont :
- les Migraines et céphalées de tout type,
- les FC,
- Les acouphènes,
- les vertiges chroniques,
- La fibromyalgie

Mes travaux, qui font l'objet d'un recueil méticuleux des données depuis 17 ans, en observant plus de 4000 malades dont 1850 migraineux rendent  cette attitude officielle caduque ,défaitiste , surréaliste, et  obsolète.




Il est dans la tradition Hippocratique , comme  dans votre soucis à tous ici réunis,
inscrit dans notre ADN, de  prodiguer les meilleurs soins à tous.


En conséquence, il s'agit  de se former et de s'informer au mieux  , par des lectures, congrès , séminaires .
Dans une exigence tout aussi nécessaire, nous avons à transmettre à nos pairs , notre savoir, nos découvertes cliniques, sans  pusillanimité, sans protectionnisme intellectuel ou commercial.

Mes diverses  tentatives de partage  confraternel depuis des années, ont suscité, hélas, comme prévu de longue date, l'indifférence ,parfois la médisance qui tient moins de ma personnalité , je  le dis lucidement , que du thème dérangeant, extrêmement dérangeant  des thèmes novateurs abordés  et qui déstabilisent à l'évidence fortement les nomenklaturas diverses, médicales et autres.



Mes deux passages précédents ici en 2011 et  2012 illustraient  déjà ces résistances réactionnaires:

mon premier,  relevait d'une obstruction confraternelle , hannutoise, une forme de croche-pied en quelques sorte d'une de mes consoeurs, qui devant mes résultats,  a craint une  diminution  de sa force d'influence locale .

mon deuxième passage  était le fait d'un endocrinologue de l'UCL, bien connu, professeur d'université , récidiviste, puisque déjà condamné à Nivelles en 2007 et à  ce jour resté totalement muet, malgré mes courriers.


Aujourd'hui , je démontrerai  la résistance intellectuelle latente d'une association de malades,  inféodée et manipulée.
Une attaque à mon endroit, par la décision de ses responsables fondateurs et en particulier de son conseiller médical, illustre...dans le monde de la fibromyalgie. Il est vraisemblable que je dus jouer l'empêcheur de tourner en rond!...Au point d'avoir créé la panique de cette organisation et modifié sensiblement son image au yeux du public-patient visé.



Il est choquant dans mon chef de constater:

que  le progrès ne plaît pas beaucoup et sûrement pas à tous . Hérisse même ceux qui par leur statut académique, devraient s'y intéresser
objectivement de façon exemplaire.
Il est vrai que de nos jours les choses vont sans doute fort vite,  trop vite.
Mais cela ne peut constituer une excuse et encore moins pour un responsable universitaire, fondateur d'une association de malades.
L' urgence et l'importance de la révélation thérapeutique  ne pouvait prolonger   ma procrastination  vieille déjà de 7/8 ans,   face à l'ampleur , la portée  exceptionnelle de l'information.
Information plutôt utile à la profession et aux patients, et  ce même dans un contexte de crise qui  semble en tout, avoir tétanisé  tous les esprits.
Je ne suis pas ici pour rire, car  en 2013, à ma connaissance, deux patientes , la dernière s'appelant Else Winne, 46 ans, ont obtenu  l'exécution de leur euthanasie pour cause de fibromyalgie. C'est pour moi un scandale, celui de notre impuissance coupable et de nos échanges confraternels insuffisants!


Je ne prétendrais pas ce soir représenter  tous les fibromyalgiques, même si j'en ai vu beaucoup, mais en tout cas ceux qui veulent vraiment retrouver une vie normale, sans arrière-pensée  de profit sociologique. De vraies pathologies organiques, n'en douter  point, pour ces authentiques malades identifiés correctement!

Une fois de plus, je rappellerai de façon insistante que  je ne défends pas une médecine parallèle, mais la médecine idéalement fondamentale ,au sens scientifique du terme, mais aussi holistique, omnipraticienne,  mais qui craint  par-dessus tout les compartimentages étanches et la multiplication  de cette trop fréquente collusion irresponsable.
Auriez-vous déjà vu un médecin parallèle sortir de son isolement douillet et venir affronter quasi volontairement  et de façon prévisible les assauts des professeurs d'université, et risquer la provocation en haut-lieu et  la confrontation intimidante avec l'ordre des médecins et des associations de malades? MAIS... JE NE SUIS PAS UN  MEDECIN PARALELLE!

L'année dernière, souvenez-vous, je vous ai présenté une  très compétente consoeur neuro-psychiatre d'Arlon, pour vous montrer qu'on peut déplacer les lignes de nos certitudes, avec succès, en faisant également confiance à ce que nous observons et comprenons et  à ce que nous pouvons obtenir comme informations Biologiques et  CLINIQUES adéquates et de qualité.

Ce soir , devant vous , monsieur Ernest Cxxxxxxx , est venu témoigner de sa guérison "miraculeuse" de sa fibromyalgie identifiée par mes confrères et de façon totale et complète dans des temps recors et a répondu simplement à vos questions, en vous rappelant que sa vie avait totalement changé dès ce jour! Témoignage qui s'ajoute à celui de Françoise..à Focus-Fibromyalgie de Waremme en juin 2012!

Sachez que depuis 10 ans, j'ai avec calme, distinction, mais fermeté, rencontré les pr. Schoenen, les docteurs Vandeheede Michel, neurologue , past-présidents tous deux de BHS, mais aussi les cadres de la SSMG : les docteurs Giet, Van Walewyn, Gueunings, Lefebvre... et  de très nombreux amis médecins aussi dont j'ai parfois guéri les épouses migraineuses!
Les neurologues du CHH, et vous-mêmes à deux reprises. Et il y a peu, l'association Focus-Fibromyalgie, mais aussi l'association Belgique acouphène.

Je me dois de faire un constat effrayant: les 10% de migraineux , les 3% de fibromyalgiques et tous les autres SFC incompris, etc... n'auront aucune chance de guérir parce que :
NOUS NE LE VOULONS PAS!

Historiquement ma naïveté  humaniste et confraternelle, mon approche diplomatique et  patiente se sont  muées en une méthode utile de communication plus résolument pro-active:
« On ne fait  pas d'omelette sans casser des oeufs ». Aussi j'ai laissé les  premiers confrères  rencontrés, à  leurs illusions passéistes, toutes nourries d'autosatisfaction, ou d'autosuffisance, refusants même toute polémique, empruntant une facade pacifique, sclérosante et  sclérosée!
 BREF, s'imposait pour moi l'évidence dite TINA: there is no alternative! Donc une nouvelle  orientation car  le temps presse, avec mes  59 ans!
Une attitude volontariste  de communication  devenait MORALEMENT in-con-tournable.







Et c'est pourquoi , ce soir une fois de plus , je voudrais communiquer avec vous  en deux temps que je voudrais très court et compact.


le FACTUEL:décrire quelques éléments vécus, utiles à votre compréhension, suite à  ma démarche DISCUTEE auprès de l'association de focus-fibromyalgie.
     En lien avec votre instruction à mon sujet.  



Ensuite,la motivation STRATEGIQUE de cette intervention  particulière auprès de Focus-Fibromyalgie, dans ma volonté de communication, conçue depuis des années sans aucun doute.













Passons donc aux faits:

Oui, il  y avait volonté de ma part à montrer des guérisons de fibro-myalgies, car le professeur Mxxxxxxxx refuse, depuis le début, le contact confraternel! Non seulement des contacts directs avec moi, mais aussi des contacts indirects avec les malades qui ont pris contact avec lui après guérison, en suivant mes recommandations à faire état  de leur parcours, le plus fidèlement possible, auprès de lui, lorsque c'était possible!

Oui , j'ai motivé ma patiente à témoigner, pour l'intérêt de tous,  et à  dépasser son expérience déprimante passée jadis dans cette association.

Oui , j'ai demandé ce que ferait  l'association et le monde politique, annoncé, mais absent, face à une telle innovation, décrite en 3 minutes par la patiente et en 4  autres ensuite par moi-même.

Oui , j'ai vu une assemblée hétéroclyte qui ressemblait  si peu aux fibromyalgiques.
Oui, j'ai vu une présidente d'assemblée désarçonnée, perturbée selon ses termes et quitter la réunion sans explication, sans s'excuser .

Oui , j'ai distribué  en aparté, 4 folders de myothérapie dont 2 aux organisateurs afin qu'ils puissent  me situer, me recontacter au besoin, puisque je ne m'étais pas encore présenté sous mon nom à ce moment-là.

Oui, je me suis écarté après « l'entre-acte » sans y avoir été obligé par qui que ce soit,  en prenant bien conscience du brouhaha provoqué involontairement.

Oui, j'ai fait de la critique sur mon forum, voyant que aucun responsable de l'association ne voulait  me contacter ou approfondir.

Oui, ce comportement de l'association m'a choqué, mais depuis longtemps j'étais informé par mes patients de l'ambiguïté de celle-ci et des activités des centres de références et qui ont été des centres pilotes!


Non, je n'ai pas donné mon nom en cours de présentation.
Non, je n'ai pas monopolisé le crachoir,
Non, je n'ai pas évoqué de guérison facile.
Non, je n'ai pas évoqué le nom du professeur MXXXXXXXXX en public ,mais en aparté après le retour de Madame Pirmez et  en présence de son aide stagiaire, à l'interruption de séance prévue.
Non , je n'ai pas distribué largement des folders à l'assemblée.
Non, il n'y a eu aucun  volonté de racolage; un indice peut-être, aucun des participants à cette réunion, n'a  téléphoné , ni n'a été pris en charge, en traitement chez moi, jamais.
J'imagine que le lien entre les centres pilotes de fibromyalgie et l'association sont aussi étanches!

Ces deux points peuvent peuvent aisément se démontrer.
Or,après 18 ans de travail de recherche, discret pendant 10 ans  ,  j'ai 8 à 10 nouvelles demandes de prise en charge chaque semaine, de migraineux, fibromyalgique, et +/-4  cas de thyroïde.



MAUVAIS RACOLAGE DONC!  Vous en conviendrez!

Après lecture des déclarations des témoins , j'ai vu des déclarations qui se recoupent: le docteur n' a pas distribué de tract en nombre!
Pour certains, je me suis effectivement présenté   à cette réunion sans y être invité, d'autres à juste titre ont rappelé l'invitation toute boite aux habitants de la province  de Liège par le Député Pire, qui souvent inaugure les  séances de ce genre en nous HONORANT de sa présence.


Il est exact aussi que la présence de monsieur Pire m'aurait permis de soupeser ses véritables motivations à sponsoriser ces réunions et voir sa réactivité politique face à ses déclarations volontaristes de valoriser la santé en province de Liège: Une pierre deux coups en quelques sorte: tester l'association et un politique bien connu pour être pro-actif  dans les questions de santé!





J'ai eu bien  des surprises en découvrant  de grossiers faux témoigmages dans les pvs
, en décalage avec la réaction de l'assemblée plutôt favorable à l'information reçue,  et qui contrastent avec le soin que j'avais mis à être irréprochable, connaissant, devinant et anticipant le danger auquel je m'exposais en bousculant un univers qui se croyait  suffisamment informé par la couverture universitaire de l'association.

J'avais parfaitement anticipé mon possible passage à nouveau parmi vous, après cette comparution à Waremme le 13/06/2012.
Durant des années, je fomentais d'ouvrir résolument mon savoir clinique au plus grand nombre. Une préparation mentale  se mettait en place pour de  telles rencontres , que je savais  potentiellement déstabilisatrices. Et je m'y préparais donc depuis des années!





Rien ne devait donc me retenir,  car j'estimais que je n'avais rien à craindre à vous exposer les faits et mes intentions. Rien à  craindre résolument à m'en remettre à votre jugement.



Je voudrais maintenant aborder le deuxième thème: MA STRATEGIE générale, déontologique,  et surtout morale!

Qui ressemble à celle de David contre Goliath.

S'en prendre à une pensée unique médicale bien établie: « on ne guérit pas de migraine, on ne guérit pas plus , de fibromyalgie, d'acouphène, de SFC ».

Je tiens à rappeler qu' à ce jour, j''ai abordé 1850 migraineux et fibromyalgiques, diagnostiqués tous par mes confrères spécialistes et seulement confirmés ensuite par  mes investigations.
Il n'y a donc, en toute prudence, pas de rapport avec des patients hystériques.
Je connais par ailleurs plutôt bien cette dernière pathologie pour avoir été formé pendant 3 ans par le psychiatre SCOTT  sur le sujet, et j'avoue que cela était de bonne précaution, car ce piège ne se laisse découvrir que vers la 4° consultation, et j'ai bien appris aussi à les reconnaître dans mon contexte particulier!



J'affirme sans hésitation que j'ai la chance d'offrir une guérison régulière, et régulièrement, d'inspiration ORGANIQUE à ces patients chroniques et d'autres apparentés, ce qui ne veut pas dire tous! Cela n'existe pas en médecine, nous savons évidemment les limites psychosociales d'un certain nombre de situations médicales!
Je crains que ces propos et cette assurance ne  fâchent les inconditionnels de  l'EBM qui ne peuvent qu'avoir à constater pour leur pratique:
.pas d'étiologie connue pour ces maladies, et donc:
.pas de traitement intelligent: ce qui oblige à du bricolage , rien que du bricolage médicamenteux sans aucune base scientifique!

On assiste à des consensus sans intérêt qui devraient  plutôt ressembler à un aveux d' impuissance curative. Y compris et malgré  l'assistance motivée de folia pharmaceutica!
. L'EBM mise en avant dans cette revue, s'élabore à partir de ce  qu'on lui donne à connaître, mais dans le cas présent ne connait ni la myothérapie, ni la vision corrigée de la thyroïde exposée ici il y a 1 an! D'où sa fragile position ,  volontairement ou involontairement arbitraire ,largement inexploitable en terme de guérison parce qu'incomplète.
Ce à quoi nous avons assisté ici ,avec l'association  FOCUS-FIBROMYALGIE et son mentor scientifique et fondateur de l'association, le professeur MXXXXXXXXX , c'est à l'exercice de la mauvaise foi, du déni de guérison, mais aussi le déploiement immédiat de moyens de défenses incompréhensibles, non confraternelles face à des révélations en « live » d'une patiente, proposées parmi d'autres possibles.
Ce responsable scientifique de l'association, depuis son origine, n'a montré aucune velléité à  un  nécessaire  approfondissement à titre scientifique ou humaniste.


Guérir ne fait pas partie des statuts de l'association Focus-Fibromyalgie; pire elle vient de montrer  par des faux témoignages ,qu'elle combattra  la guérison et même son évocation, de toutes les façons  en me  reprochant de distiller des fausses illusions aux malades.
Son souci essentiel est de valider , de façon psychologiquement ruineuse, la « reconnaissance » de la « fibromyalgie » pour un nombre de plus en plus impressionnant de la population.
Quel autre but supérieur, plus noble l'autoriserait à  ignorer,  à snober la très vraisemblable déclaration de  guérir qui leur était avancée avec précaution, AVEC possibilité de recoupements  cliniques/ thérapeutiques nombreux et rapides.
Que pouvais-je faire de mieux qu'offrir mon expérience, depuis des années déjà, que de présenter même des malades guéris, des témoignages nombreux sur un forum, d'aller à la  rencontre personnelle avec le professeur MXXXXXXX à Hannut, d'étaler ma boite à outils sans rien cacher SUR UN SITE INTERNET PREVU A CET EFFET, de me déplacer à leur rencontre en discrétion maximum, mais forcément impossible « totalement ».
Que pouvais-je faire de mieux que d'adresser au professeur MXXXXXXXXX directement ou indirectement des nouvelles de ses anciens patients passés dans ses centres pilotes subsidiés!

La réponse du professeur se comprendra dans un bon mot du Prince  Charles-Maurice DE TAYLLERAND-PERIGORD:
« La faiblesse des grands se retrouve dans leurs petites mesquineries ».
Et  c'est le piège dans lequel , je  crois, est tombé cette fois le professeur de physiothérapie/ médecine physique: je cite le professeur MXXXXXXXXX.
Y compris au civil, l'association me pourchasse de porter  atteinte à sa réputation.
La réserve qui relève du devoir du médecin, ne l'empêche pas de détourner et protéger  un malade, d'un chirurgien réputé malchanceux, de médecines parallèles douteuses, de gourous de tous poils, de rebouteux devenus plus rares et d'associations qui servent de relais, de filet de dragage pour drainer des malades vers des centres de référence que je juge TOXIQUE!, comme je crois le pense certains de mes confrères généralistes!
Car les médecins généralistes en sont conscients.. mais le disent peu publiquement.
Mais ici ce sont  les malades qui me pressent de vous rencontrer pour vous le confirmer plus encore: les sevrages rendus indispensables sont  très difficiles à supporter pour eux.


Si nous n'arrêtons pas cette approche délétère et le mot est faible, cette destruction massive médicamenteuse de nos déesses ,comme j'aime le dire avec un humour noir, notre réputation médicale affaiblie poussera la population droit vers les médecines dites alternatives qui vivent de nos errements, de nos dénis, de nos aveuglements, de nos toxicités prescrites et  répandues...au nom d'un science absente sur le sujet. Construisons-là maintenant!
J'ai vu en 18 ans, des patients avides de guérison.  Et guérison refusée par les notables sceptiques,

J'ai vu des médecins-amis, indifférents.
Des médecins, époux de migraineuse guérie, silencieux comme des tombes.
J'ai vu des universitaires hostiles, méprisants,

J'ai  rencontré des associations motivées et d'autres inféodées,

J'ai fait créer par une de mes EX....MIGRAINEUSE AU CHOMAGE un site INTERNET, à grand frais, qui fut visité par plus de 24.000 contacts et incomparablement plus visité encore sur son forum. Et qui fera l'objet  d'un nouveau rafraîchissement , à nouveau assez coûteux, mais rendu indispensable avec le temps.

J'ai vu des membres de l'ordre qui me connaissent déjà  depuis 2 ans et qui ont dû consulter  régulièrement mon site et son forum, ne  pas m'adresser un seul coup de téléphone pour leur parents ,épouse, compagnon,( amant /maîtresse!)  , compagne, enfants, amis, atteints de ces affections qui ne laissent pourtant que rarement indifférents et ne connaissent que rarement d'évolution spontanée favorable. Et qui se feront encore bien du soucis  en se culpabilisant  ou  se protègeront au contraire, pour éviter la culpabilisation de leurs proches!






Seul notre président juriste, monsieur le juge Fontaine m'a posé des questions intéressées sur la matière médicale proprement dite, lors d'un de mes passages à l'ordre, comme si  la matière indisposait  les  médecins  spécialistes de divers disciplines concernées et aussi de médecine générale, également présente ici, mais aussi à la très organisée et sérieuse  SSMG!
Que de déceptions!


Vous comprendrez , dès lors ma pugnacité , mes comportements que certains jugeront limites.




En attendant , je suis assez fier de représenter la médecine générale avec sa vision globale, parfois empirique, mais sincère et surtout plus régulièrement victorieuse ici.

Je voudrais tant... que d'autres me rejoignent dans cette joie accessible de guérir chaque jour et d'accompagner des malades vers des horizons qui chantent.

Certains invoqueront sans prudence  que le temps de Galilée ou de Giordano Bruno est révolu.
J'aimerais partager cet optimisme avec vous, pour vous, mais surtout pour les migraineuses et les fibromyalgiques en danger d'iatrogénicité et d'addictions diverses. Sachez que je crains plus l'indifférence démobilisatrice du corps médical que sa censure et sa critique. Il n'y a pas d'épanchement lyrique à dénoncer cela ou à décrire avec émotion  ma situation publique fragile.

J
Mais je suis ravi de faire cette médecine avec les connaissances de la stricte anatomie , et de la physiologie enseignée par  ailleurs dans nos baccalauréats depuis des décennies, SANS TOMBER DANS LES AXIOMES DEPRIMANTS DES PATAMEDECINES (NDA:certains diront para-médecines) .

Jamais je ne parlerais de mon travail comme appartenant à une médecine parallèle, même si elle n'est pas pratiquée par des universitaires, et qu'elle ne nécessite que très peu d'examens complémentaires.

Elle  nécessite, des connaissances fondamentales, du sens clinique, de la rigueur, du coeur, de l'humour qui confine chez moi à l'autodérision et à la méthode de travail, c'est quasi mon mal incurable et exquis.

Certains parmi vous, voudraient encore cultiver le scepticisme  face à mon travail, après mon troisième passage, où je crie que l'on peut guérir , miraculer de nombreux malades, si on le veut vraiment.

Penser à vos proches, et à vos patients, pour évoquer qu'ici, un stric  minimum  de 20 à 40 migraineux seraient proches  de cette assemblée , à quoi s'ajoutent les  fibromyalgiques  4 à 6  sur base statistique pour cette même assemblée encore, et  qui attendent IMPATIEMMENT votre complicité  active dans  leur réussite...








Joignant le geste à la parole, le jour venu, j'offre une solution  que je m'époumone à vous  présenter et  qui vaut de l'or pour les patients et leurs médecins dévoués! Celui ou celle qui trouvera meilleure solution et le prouvera,
aux problèmes que j'ai clairement posé ce soir,  ne devrait pas rester  ici silencieux!
C'est à  elle , c'est  à  lui de sortir du mutisme, du déni, de la réserve coupable!



En guise de fin de  défense donc, j' aborderai donc trois points de préconclusion:

EN 1/(:de préconclusion)
La guerre est une chose trop sérieuse pour la laisser  aux mains des militaires.
Voltaire, disait que la santé était chose trop précieuse pour la laisser aux soins des  médecins;
A l'instar , je me permets de vous proposer que la recherche médicale et la recherche clinique est  trop impérieuse  pour la laisser aux seules firmes pharmaceutiques  et à ceux qui leur sont trop dévoués !
A l'instar encore, le sort de malades ne devrait pas souffrir d'associations aux buts  si peu clairs.
La recherche clinique ne peut raisonnablement être détachée de la médecine générale  et de sa vision à long terme: Ainsi il ya 15 jours, à la journée SCIENTIFIQUE de la Citadelle, nous avons eu la surprise d'entendre le doctoresse Anne FXXXXXX nous rassurer  des effets, à courts terme, insistait -elle,  des contraceptifs oraux, pas plus risquée que les grossesses, ce qui est plutôt une réponse inadéquate pour les jeunes filles qui prennent ces pilules pour la seule maîtrise de acné ou des dysménorrhées, sans aucune visée contraceptive.
MAIS LE PIRE vint après: LA CONFERENCIERE NE POUVAIT DIRE UN SEUL MOT DES EFFETS SECONDAIRES à LONG TERME PAR EXEMPLE SUR LE CANCER  DU SEIN EN HAUSSE PHENOMENALE  CES DERNIERES ANNéES.

La pilule est  sur le marché depuis 52 ans à ce jour. Aucune idée de l'accroissement éventuel du risque A LONG TERME à ce jour! car  le problème reste trop  complexe, arguait-elle! Ceci est effrayant , effrayant scientifiquement!
La consoeur généraliste Waremmiènne ici présente, la consoeur  Berger,  devrait vous confirmer cette interpellation.
Et que dire de la probable responsabilité  DE CETTE CONTRACEPTION MAL CONNUE, dans la genèse d'une nouvelle maladie , elle aussi en explosion. J'ENTENDS bien sûr la FIBROMYALGIE.
N'y a-t-il personne parmi vous pour faire un rapprochement  , parmi d'autres possibles, de l'augmentation belge record des cancers du sein et  de  prise  de la pilule contraceptive prise de plus en plus jeune sur des organismes souvent immatures et exposés aux oestrogènes-like, des pesticides et des phtalates.
Le Spécialiste du sein  Jacques DE GREVE (UZ) récemment interrogé parle de 15 % d'hérédité et ne parle pas  des 85%  restants?
N'y a t-il personne parmi vous pour y avoir pensé sérieusement?

 D'autre part doit-on se reposer  en toute confiance sur le professeur Mxxxxxxxx pour évoquer , étudier ce lien possible des contraceptifs et l'émergence des fibromyalgies? J'ai des doutes. Le résultat est qu'il faudra se contenter de traitements symptomatiques, toujours plus lourds!  Au mieux compassionnels pour ceux qui accepteront de s'en contenter, ce qui est douteux.



N 2/: de préconclusion:
Mon plaisir et mon intelligence à jouer  la redondance et la complicité confraternelle dans la plupart des situations cliniques rencontrées,  au profit des patients,  mon sens de LA CONFRATERNITE  trouve chez moi ses limites là où l'avenir des malades est menacé.
La confraternité ne peut  être obstacle au progrès intellectuel et à la thérapeutique nécessaire exercée par  chacun d'entre nous!
Cette confraternité est encore plus difficile à observer lorsque le premier  geste thérapeutique consiste à supprimer toutes les prescriptions  toxiques reconnues, ou non, par le malade,  d'ailleurs rarement incrédule.







Enfin EN 3/: de préconclusion
l'EBM, (evidence based médecine, c-à-d: un code de bonne pratique médicale ) ne pourra et ne devrait jamais être une arme pour menacer notre ART de guérir, car elle n'apporte pas la  garantie et  les preuves de sa largeur de champs.
Elle ne dépasse guère les seules pratiques institutionnelles, lourdes de toutes sortes de contraintes financières et administratives. Stérilisantes au bout du compte, elles proposent de regarder en arrière ce qui se fait de bien, et  on ne se tourne pas vers ce qui pourrait se faire de mieux en activant la créativité!
Nous ne sommes pas des moutons, nous sommes des êtres associatifs, créatifs. Nous avons aussi des neurones efficaces.
Un exemple est celui de la prescription contestée, « off-label » du Baclofène qui pourrait tirer du pétrin un si grand nombre d'alcooliques, et pourtant combattue avec  une vigueur incompréhensible! Par quels nouveaux lobbies?
Pour éviter quels risques supérieurs à la dégradation inéluctable, connue de l'alcoolisme.








Ainsi , chers confrères, se retournent les attaques proférées à mon égard par l'association et de son conseiller médical fondateur:
le racolage d'abord,  l'association Focus-Fibromyalgie est plus suspecte de drainage  des malades vers les centres pilotes, au détriment de la vision intégrative  mais sobre, du médecin omnipraticien.
L'accusation ensuite d'avoir distillé de fausses espérances, est contredit par les nombreux cas cliniques présentés en plusieurs occasions. L'association Focus-fibromyalgie n'offre que la désespérance d'une guérison en axant son action sur une reconnaissance vaine, officielle de la maladie, par ailleurs non objectivable.
En regard , l'association fera tout pour tenir  à distance ses membres et futurs recrues, des connaissances et des solutions, en s'aidant de  désinformations et  d'acteurs dévoués aux faux témoignages!
Le but  est d'éviter la désaffection de leurs centres, présentées abusivement comme pilotes , et si peu enclines à l'innovation,  engluée dans la vision  pharmaceutique générant de multiples addictions et j'ose le dire, sans avenir d'autonomie pour le patient.  Ma démarche serait du racolage dit l'association. Surprenant , vraiment!


Je  fais publicité d'une médecine  générale, efficace, puissante et joyeuse. Le gai savoir.
C'est exact! Et c'est  tout mon devoir!

Rien à voir avec du racolage vulgaire, dont vous reconnaîtrez qu'il me va plutôt mal !


Accusation de publicité  ! J'assume totalement.....depuis le début

Si nous ne changeons rien , voici les conséquences:
-la toxicité pour des déesses, vos déesses aussi, qui ne manqueront pas  de tomber  dans d'horribles addictions bloquants toutes les fonctions vitales fondamentales ,au nom d'une compassion aveugle pour les douleurs décrites.


L'intervention MEDICALE inopportune, À l'écart des FONDEMENTS SCIENTIFIQUES, ne manqueront pas de plonger les malades  dans une toxicité hépatique certaine, dépendance psychique iatrogène, une dépression mixte, morale et physique irréversible.
-Comme vous le savez:
. certains écclésiastiques, parmi d'autres remarquables, ont sali leur Eglise.

.certains universitaires, parmi une majorité  de remarquables, ont humilié la science,

.certaines associations de malades, parmi d'autres parfaitement altruistes , ont trahis leurs buts sociaux et leurs statuts.

Nous avons donc à nous soucier confraternellement, dans un esprit de corps,
de sauvegarder, voire d'upgrader notre image positive professionnelle.
Et  vous n'êtes  pas sans savoir que celle-ci varie fort suivant les spécialités:  l'aura de la chirurgie n'est pas celle de l'endocrinologie ou de la neurologie pour ce que j'ai observé!

Voilà pourquoi ces deux dernières spécialités  n'ont aucune raison  de refuser les AVANCéES CLINIQUES ET CURATIVES PROPOSéES.
Le pire est à prévoir, si elles s'opposent encore longtemps à  une approche sérieuse, systématique  et large de ces problèmes médicaux !
Si dans ce discours fleuve, vous aviez perdu le fil, je voudrais susciter  votre curiosité par cette question délicate:
« COMMENT REAGIRONT  de façon prévisible, LES SPECIALISTES, si nous leur montrons qu'on peut guérir  souvent les migraines , les fibromyalgiques, les hypothyroïdiens, par d'autres schémas thérapeutiques que ceux qu'ils utilisent depuis des décennies? ».
C'est des années de pratiques actives à leur contact qui m'ont confirmé leur position violemment réactionnaire,  hélas sans exception et je vous l'ai durement prouvé!
La difficulté où sont ces spécialistes à guérir les fibromyalgies et les migraineux n'autorise pas à couper l'herbe sous le pied de ceux qui peuvent représenter un espoir raisonnable de guérison , MALGRE EUX! Pour un grand nombre!

Père d'un enseignant universitaire, j'ai peu de complexe à  constater devant vous, qu'à deux reprises, des professeurs  ont failli à leur devoir d'universalité, avec volonté délibérée d'obstruction intellectuelle.
 










Je voudrais terminer sur un ton plus léger:
le Christ , c'était de circonstance il y a qlq jours! , a fait 7 miracles dans sa vie , il est  vrai un peu courte.
 Si nous le VOULONS,  nous  POUVONS chacun également le faire, chaque semaine, même si je ne peux à ce jour, faire marcher  nos patients sur l'eau ou transformer l'eau en vin!
La médecine générale  en risquera moins le burn-out et la déréliction actuelle.





Dès aujourd'hui,

-Osons affronter  et faire reculer 'l':

         H I O M A-P H O B I E c-à-d,  la peur incompréhensible de guérir nos malades: :vous me pardonnerez ce  premier néologisme  mais aussi et encore  le suivant :
la R A I Z O-P H O B I E, à savoir  la peur de se guérir! .....   de ses préjugés pardi.                        .

                             






Dernier acte de ma démarche, je voudrais citer , à faire comparaître devant vous la BHS, pour frilosité intellectuelle dans le chapitre de la migraine, puisqu'elle  refuse de concevoir et reconnaître la  guérison inédite largement vérifiable depuis minimum 15 ans .
Le 28 MAI 2013 sur les antenne de RTL-TVI,
le bien nommé dr. Bart Vander »missen », le neurologue -président de BHS, affirmait avec aplomp, à l'évidence sans aucune connaissance sur le sujet , que«  la myothérapie ne pouvait en aucun cas guérir la migraine »
Cette déclaration téméraire, nous situe le niveau scientifique inquiétant de cette société ,qui dans ses statuts forcément aussi se doit de trouver un avenir meilleur pour  les migraineux.

BHS ou encore le déni, La mauvaise foi ...






Bonsoir ,  je vous adresse, chers Présidents et confrères,  outre mes voeux,   ma conviction , très certainement égale à  la vôtre, depuis notre serment d'hippocrate, pour moi  il y a  34 ans:


AD MAIOREM MEDICINAE GLORIAM.


Et quoique le règlement de cette institution ne  le prévoit pas , je me tiens à votre disposition pour  les réactions légitimes que vous auriez!

Bonsoir!


Un discours qui vous en conviendrez, n'était pas une illustration de la langue de bois... puisqu'il ne  se privait pas de fortement culpabiliser une assemblée très sûre d'elle , en relatant nombres d'exemples pratiques qui évoquent notre lâcheté et nos insuffisances intellectuelles.
Tout cela ne  pouvait manquer  de laisser prévoir un  gros malaise , un embarras certain dans la délibération qui s'en suivi.
J'aurais aimé être une petite souris pour entendre au cours des délibérations, la réaction des généralistes présents ( de Waremme et de Vinalmont par exemple OU ENCORE UN autre copain de laserthérapie depuis 1986)..
Y a- t-il eu pour me  soutenir  dans ma vision intégrative, synthétique de la médecine généraliste,  un défenseur pour se garder de cette sollicitude infantilisante  notre égard  exercée par des médecines spécialisées cloisonnées et qui malgré tout nous appelle: LA MEDECINE DE PREMIERE LIGNE, avec un brin d'ironie? Et qui rêvent que nous restions à leur service: la cinquième roue de la charrette.

Le lecteur comprendra que pour " sauver sa peau" il y a d'autres méthodes plus efficaces. Mais le but prévu par vous , les patients ,de longue date n'était pas que je me protège...mais bien de TESTER LE NIVEAU MORAL / ETHIQUE DE LA PLUS HAUTE AUTORITE MEDICALE FACE A LA REVELATION D'UNE INFORMATION THERAPEUTIQUE MAJEURE POUR LES MIGRAINEUX, LES FIBROMYALGIQUES ET LES HYPOTHYROÎDIENS EN OUBLIANT BIEN D'AUTRES PATHOLOGIES

En lisant la suite bientôt (dans les jours qui suivront) , vous découvrirez l'invraisemblable  REACTION  ( enfin cela dépend :  l'invraisemblance hélas ne m'est pas vraiment et totalement applicable) et le résultat des délibérations mais après que vous  je vous ai expliqué l'extraordinaire travail de Maître Louis Janssens de Varebeke qui dénonça sans grandes difficultés les anomalies de l'instruction de cette institution, faisant suite déjà à un tel constat en 2011 par ,le non moins brillantissime  Maître  Georges de KERCHOVE d'Exaerde. Ce qui ne devrait pas manquer d'inquiéter mes confrères
et surtout les plus jeunes qui ne connaissent rien de cette institution, ce qui n'est évidemment pas mon cas.

Détails dans le prochain numéro , dit on.

Fin de cette première partie!

Bonsoir , pour aujourd'hui cela suffira! je pense à votre curiosité légitime.


Dernière édition par Admin le Jeu 12 Juin - 18:26, édité 7 fois (Raison : en lisant la suite)

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le grand DEFI lancé à l'ordre des Médecin....

Message  Admin le Ven 14 Fév - 9:09

Nombre d'entre vous ne manqueront pas de se demander pourquoi tant d'énergie, tant de hargne à vouloir exposer les résultats d'une méthode de travail et pourquoi tant de provocations en haut lieux.
Et surtout pourquoi vouloir occuper assez fréquemment la scène médiatique (le forum par exemple) pour faire avancer les idées et faire sauter les préjugés  sur des thèmes médicaux.
Après des années de travail et de réussite surtout, les patients traités et moi même ne pouvions qu'être ahuris de l'indifférence médicale généralisée, malgré notre communication  modérée et discrète.

L'ensemble du corps médical informé par nos soins , et en particulier  universitaire, réagissait par l'ignorance, l'indifférence hautaine, le mépris.

Libéré de tout carcan religieux depuis longue date, bien je reconnais la force de la providence , du destin diront les autres, il me restait toutefois , venu je ne sais d'où, une fibre humaniste puissante et pour la première fois de ma vie, je savais précisément qui j'allais défendre : les migraineux et les fibromyalgiques qui m'ont donné la plus grande joie de scientifique  qui puisse s'imaginer . Ces patients qui à chaque instant s'étonnaient du cynisme ambiant destructeur dont ils étaient victimes.

Patiemment, comptant sur le hasard ou la providence, depuis 10 ans , je conçus Machiavéliquement (Machiavel a redressé courageusement et intelligemment les finances de Florence et a aussi été un diplomate remarquable!) ,sans la moindre difficulté, un stratagème, déroulé aujourd'hui, et  qui m'étonne encore actuellement par sa complexité et son opiniâtreté, sans vouloir me lancer de fleurs. La susceptibilité humaine et en particulier de certains des confrères devait faire le reste.

Mon récent passage en Birmanie (Myanmar) ces 3 dernières semaines m'ont confirmé l'utilité probable de communiquer sans relâche, voyez plutôt l'allusion:
Aussi pauvre que soit le merveilleux pays (classé 158 sur 168 en terme de développement économique) , les plus démunis sont passés brutalement de l'absence  quasi totale de téléphones fixes au SMARTFONE; Immédiatement l'obligatoire ouverture au monde devint réalité, malgré les autorités militaires , à quoi s'ajouta l'intelligent passage d'Obama en déc 2012 , consacrant par là un pays officiellement fréquentable. Le tourisme immédiatement explosa et le pays peut commencer à profiter  légitimement des ses atouts.LE SMARTFONE A RENDU LE TOTALITARISME MILITAIRE PLUS DISCRET, vu sa puissance à créer des réseaux sociaux efficaces et obligeait les autorités militaires à composer autrement avec la réalité: l'exemple du printemps Arabe devait les inspirer , avec sa transition brutale et éjecta les tyrans.
Au risque de se faire renverser à sont tour , pour retourner au chao  ceci dit en passant, les militaires l'ont joué autrement par l'ouverture démocratique progressive en cours semble-t-il depuis 2010.

Sans vouloir comparer L'Ordre des médecins ou l'intellingentia médicale à un régime Totalitaire , il serait faux de ne pas reprendre les critiques généralement formulées à son encontre: obscurantisme, rigidité ,élections parfois récupérées par des associations locales et qui veulent prendre le pouvoir et se protéger  avec les copains du même bord (politique, loge maçonnique, cercles de médecins à affinités particulières).Le besoin dénoncé de réformes profondes depuis des décennies fût réclamé par nos responsables politiques mais aussi de nombreux médecins eux-mêmes. Sans suite...


A 3 reprises , des attaques furent lancée à mon endroit qui devaient m'obliger à comparaître devant mes pairs , c'est à dire devant le conseil de l'Ordre des médecins de Liège, avec en prime un représentant national dépêché pour la cause!
2011: attaque d'une consoeur locale qui avait pris ombrage suite à  certaines  de mes  communications confraternelles qui dérangeaient les idées établies et qu'elle défendait de façon réactionnaire.
2012: attaque du professeur Maiter qui conteste notre approche thyroïdienne (cfr article dans le forum) malgré un avertissement pour ce dernier au Tribunal de Nivelles en 2007.
2013: Attaque de Focus-Fibromyalgie Belgique et de son conseiller scientifique le professeur Mxxxxxxx(UCL)  qui n'ont pas aimé qu'on leur montre des patients guéris en dehors de leurs centres de la douleur!

A trois reprises donc ,l'Ordre a été complètement informé avec force par  mes soins de la possibilité de GUERIR CES AFFECTIONS avec témoins de confrères et de malades à l'appuis.

Théoriquement cela veut dire pour l'ORDRE le choix suivant, posé à trois reprises donc:
soit accueillir cette nouvelle avec bienveillance et soutenir ma démarche en vue d'étendre la connaissance de ces avancées,

soit me faire le coup de l'indifférence encore en portant son attention exclusive sur le côté "PUBLICITAIRE" , RACOLEUR
(terme réservé à la prostitution, cfr. le petit Robert) ou de Rabattage (terme de chasse!).

Après une instruction discutable ( on a omis, horreur!, d'interroger  les deux protagonistes principaux: à savoir la Présidente de Focus-Fibromyalgie, Madame Pirmez Annie et son conseiller  technique, le professeur Masquelier.  Aprèd avoir pourtant  démontré de grossiers faux témoignages et autres contradictions des témoins dans les PVs (avec l'aide efficace de l'Avocat, Maître Louis Janssens de Varebeke)  , l'ORDRE s'est prononcé en me reprochant le "Rabattage".(vulgaire de chasse) .Pas de place donc pour communiquer  publiquement des avancées majeures thérapeutiques aux confrères et aux malades concernés.

"AVERTISSEMENT" voilà le verdict!

Sous entendu? Taisez-vous , vous courrez des risques pour le futur , nous nous tenons en embuscade et vous surveillerons; Vos travaux (qui ne nous intéressent pas) ne doivent gêner personne et surtout pas vos confrères.
Réflexe corporatiste ou Hippocratique?

Ainsi de termine ma démonstration conçue il y a 10 ans déjà après 1850 migraineux/ fibromyalgigues traités et la plupart avec succès: Et qui va me plonger dans le monde du silence pour un certain temps, MAIS AUSSI DANS LA SERENITE DU DEVOIR ACCOMPLI.
L'ordre a résumé mon intervention auprès de Focus-Fibromalgie COMME UNE INTERVENTION DE MARKETTING, DE RABATTAGE, BREF UNE OPERATION COMMERCIALE, DE FRIC!
La médecine , il est vrai, est souvent critiqué pour son attrait de l'ARGENT et l'Ordre donc retiendra cet aspect qui lui paraît majeur dans l'activité médicale.
Me l'attribuer est autre chose  et sûrement une vision abrupte et  réductrice! Inspiré par une volonté  non de contestation (le terme négationnisme aurait convenu , s'il n'était réservé à la seule négation des camps de concentration) scientifique de mon travail de 19 ans, mais d'indifférence concertée!

LES PLUS HAUTES AUTORITES MORALES ET MEDICALES PREFERENT LE STATU QUO actuel et passé DU BRICOLAGE DANS LA MATIERES  MEDICALES EXPOSéES , plutôt que donner une chance au progrès salvateur largement éprouvé et vérifiable pour les  curieux d'entre nous.
AU NOM D'UN INTEGRISME DEONTOLOGIQUE QUI VEUT A TOUT PRIS PROTEGER  L'HONNEUR ET LA DIGNITE DE LA PROFESSION, EN INSPIRANT LE CALME ET LE RESPECT  INCONDITIONNEL  pour DES CONFRERES FRILEUX,
AU BESOIN AU DETRIMENT DES NOUVELLES AVANCéES THERAPEUTIQUES UTILES AUX PATIENTS.

La sympathie réelle que  je portais vraiment à cette assemblée attentive et à son président, ne changera pas avant longtemps mon amertume d'avoir échoué en haut lieu à les convaincre d'une changement radical de conception de la médecine et du traitement de ces deux maladies majeures , invalidantes et en propension dans la population!
L'assemblée était de composition variée , des hommes, des femmes, jeunes et moins jeunes, et  même  des médecins qui ont eux-mêmes jadis ont eu des problèmes avec la justice ( 1 an d'emprisonnement à Lantin) et  à  l'Ordre lui-même (fausses attestations de soins dans des homes!) . Donc une sensation amusante de me trouver à une réunion de braconniers promus  sans peine garde-chasses, et aspirants aux honneurs du Saint-Hubert-Club. Soucieux des limites et territoires de chasse, ces derniers évoquent dans leur jargon le RABATTAGE... de  patients-gibiers, c'est plutôt cocasse. Il ne manquait plus que de parler  de l' appât, ce qui réjouirait Françoise (qui témoignait VOLONTAIREMENT hélas de façon trop efficace à Waremme , ce jour LA lors de la rencontre FOCUS-FIBROMYALGIE).
Ces chasseurs, plumes  fraîchement arborées au chapeau, n'en sont pas moins sensibles aux secousses humaines parfois cruelles déjà vécues, parfois justifiées parfois injustes. Bref  un panel de confrères et des personnes qui savent ce qu'est l'humiliation imposée de comparaître devant ses pairs!
La défense d'un intégrisme proche du fanatisme religieux,  corrompt l'esprit de la déontologie générale, qui est au service du malade avant tout , car elle hypertrophie sciemment un aspect de celle-ci (publicité = rabattage! terme de chasse  pour mémoire) au détriment d'une autre nécessité déontologique (Soigner avec les meilleurs moyens dont on dispose et  les communiquer au mieux dans une vision humaniste) non moins importante.

Le  choc scientifique  fût atteint lorsque le président de l'assemblée (soucieux de sa stricte mission, je n'en doute pas un instant)  m'invita à me défendre en évitant surtout de rentrer dans les détails de la démarche scientifique et  technique de la méthode de résolution de ces maladies. L'importance de la révélation thérapeutique ne doit en aucun cas les dévier du soucis de trouver la faille "déontologique"; Il est vrai que certains arrivent à faire des omelettes sans casser des oeufs!  Cette attitude restrictive (pas de détails techniques!)  est hélas infirmée par un jugement de valeur dans le délibéré sur la notion de  "La médecine manuelle" (inspiration dr Maigne)  confondu par  mes confrères avec la Myothérapie, ce qui est tout autre chose, encore fallait-il qu'ils se renseignent , ou que je pusse les renseigner, ce qu'ils s'étaient interdis.Loin de toute information utile, alors que j'étais, on ne peu plus, disponible.
Depuis des années , je suis surpris par le fait que les médecins sont plus formés à être "conforme" à une attitude " Evidence base médecine", bref faisant appel aux qualités de mémoire plutôt que de former les futurs praticiens à la  LOGIQUE (enseignée dans les autres facultés de droit , d'ingénieur etc...), au raisonnement libre et construit. Le soucis est aujourd'hui de faire COMME dans le livre, Comme a dit le professeur,  ou encore suivant les recommandations du ministère de la santé, de recourir à tel formulaire prévu  pour le remboursement de médications soumises à réglementation.

Bref le soucis d'assurer des médecins copie-conforme  , en surveillant et exigeant de ce médecin l'adéquation forcée à l'image d'Epinal   est la préoccupation UNIQUE  de cette autorité.
La chose  morale plus que scientifique exposée, appuyée par le témoignage d'une autre guérison éclatante d'un patient volontaire présent à cette réunion du conseil,  A TOTALEMENT LAISSE DE MARBRE LE CONSEIL DE L'ORDRE MEDICAL, quelque soit la portée du propos,  et malgré mon invitation à  faire comprendre  qu'il n'y a pour moi aucun autre(s) relai(s) scientifique(s) possible(s) de communiquer.
COMMUNIQUER  LES AVANCEES THERAPEUTIQUES OBJECTIVES MAJEURES DEVELOPPEES,( pour les avoir déjà  abordé sans succès à de multiples reprises, dans d'autres cénacles).
L'alarme  sur un sujet de première importance et qui est MA SEULE DEMARCHE  VERITABLE est un échec retentissant! DE MARBRE J'INSISTE, ILS SONT RESTES DU DEBUT A LA FIN , UNE HEURE DURANT.
PERFORMANCE D'IMPASSIBILITE ABSOLUE.
Historiquement coulé dès lors dans les archives de l'institution, ce qui est déjà en soi une utilité. Ma consolation bien maigre sera de l'avoir exposé sur ce forum , ce qui est  la réalisation de ma promesse auprès des patients qui m'avaient fortement  suggéré cette démarche difficile mais combien moralement incontournable.

Qui sait , j'aurais peut-être un jour des vents favorables qui me relateront ce qui a pu se passer dans la tête de ceux qui ont délibéré ce 16/01/2014 à Liège , rue Forgeur, et pour m'expliquer pourquoi tant d'orthodoxie déontologique au détriment du comportement HUMANISTE ET aussi de la science!

IlS ont jugé et ils ont surpris. Surpris à moitié , puisque je m'interrogeais depuis 10 ans de la position MORALE / ETHIQUE où JE les mettrais: L'ORDRE EST-IL REACTIONNAIRE (défendre la valeurs confortables  acquises, parfois obsolètes, des privilèges) ou PROGRESSISTE (par forcément gauchiste! ) c-à-d intéressé de faire triompher les valeurs scientifiques novatrices bien que dérangeantes, et ce malgré les obstacles nombreux intellectuels et matériels! (le combat de résistance  des mentors universitaires eux mêmes réactionnaires.

Ils ont jugé et l'inique a dominé, car il s'agit de mépris, non pas de ma personne qui a  bien mérité un HAUT-LA après ce qui fût indiscutablement  l'effronterie incroyable pour beaucoup et  à laquelle je me suis livré tout entier  au nom de "l'intérêt  suprême" ;Mais mépris de la cause thérapeutique REVOLUTIONNAIRE au service de nombreux malades en déroute  MAIS ACTIVEMENT EN RECHERCHE d'une vraie solution!
Inique encore une fois de noyer le poisson avec un travail d'instruction si peu professionnel, versé uniquement dans le sens" A CHARGE" sans rien  prendre en compte à "DECHARGE", car rien dans la délibération n 'évoque la moindre hésitation de jugement en lisant  les "attendus"!

Je n'oublierai jamais L'AMORPHISME, LE DESABUSEMENT SCRUTES SUR LES VISAGES TANDIS QUE JE LEUR PARLAIS  TOUR  A TOUR , en les regardant droit dans les yeux, un par un avec lenteur infinie, détaché de mon  texte . Au discours laissé ci dessus à votre lecture, cher  lecteur, je n'ai vu aucune lumière d'espérance et de curiosité dans les pupilles de mes interlocuteurs.  Jamais je ne pourrai oublier ce vide mental, cette absence d'enthousiasme au message si prometteur que je leur posais avec force et conviction!
LE CHOIX qui n"avait rien de CORNELIEN, était:

-soit de donner une chance au progrès  et à la guérison d'un grand nombre et prendre le courage de dépasser , pour une fois  et donc de façon exceptionnelle, le carcan REGLEMENTAIRE, limité à  l'orthodoxie déontologique ,cette   vieille institution qui se refuse de prendre en compte une démarche scientifique, rejetée ailleurs surtout par paresse, par orgueil!

-soit  par dessus-tout de  protéger une association douteuse, Focus-Fibromyalgie et à son Professeur conseiller technique/ scientifique, et donner crédit à des faux témoignages grossiers  et confondre volontairement la publicité scientifique avec du rabattage , du racolage, sans détailler la frontière entre les deux pourtant fondamentale. Confondre éveil de la conscience altruiste chez un malade appelé à témoigner et "pression"  psychologique relève de l'art de jouer l'amalgame, destructeur efficace.

LE CYNISME A TRIOMPHE sans nuances ,sans reconnaître à ma démarche une valeur ESSENTIELLEMENT HUMANISTE ! LA SENTENCE "AVERTISSEMENT" EN EST  LA QUINTESSENCE sans qu'aucune atténuation motivée, écrite n'en vienne adoucir le verdict, et ne laisse poindre la moindre hésitation dans le processus décisionnel. SOUFFLANT, CONSTERNANT, ATTERRANT de froideur.
CELLE DE LA COLLUSION DE L'ANONYMAT dans sa splendeur. Charme des délibérations secrètes , sans risque ,acceptées par les membres effectifs et qui au départ de leur élection , et de leur nomination, ont tous accepté ces règles d'obscurité , cette parodie de démocratie bafouée en procédant à des instructions menées de façon non professionnelle:
- ne pas avoir pris la peine MINIMALE d'interroger les deux principales sources du conflit , soit Madame la présidente de Focus-Fibromyalgie,Madame PIRMEZ Annie et son conseiller Technique,le Professeur Masquelier, tient de l'amateurisme; les médecins fatigués en fin de journée harassante composants cette assemblée, ne sont pas ,il est vrai des juges d'instruction!

- Avoir un JURISTE , rien de moins qu'un président de cours d'appel Liègeois, SANS AUCUNE PREUVE ,affirmer que j'ai exercé une pression morale sur la patiente qui témoigna à la séance d'invitation de focus-fibromyalgie à Waremme en juin 2012, sans connaître même son nom , ni l'avoir rencontrée , tient de la complicité dans la mauvaise foie et relève du manque de rigueur pour faire régner dans cette institution l'IMPARTIALITE NECESSAIRE à la sérénité des débats. Et qui démontre l'intrication malsaine bien connue des autorités liègeoises au différents niveaux de pouvoir de cette province:: pouvoir politique, pouvoir universitaire, pouvoir judiciaire et médical: un réseau d'autoprotection qui en rappelle d'autres..si peu fréquentables. Cela fait 30 ans que j'assiste à cette collusion malsaine dans des chapîtres comme celui du Tiers payant, organisé de façon industrielles par feu le ministre Leburton et le président des médecins d'alors , le dr; G......, ou de la collusion de médecin avec des entreprises (l'ex: vice-président de l'Ordre de Liège, médecin décédé aujourd'hui de Braives avec Novolux, Hannut)

Accepter "tel que" le fonctionnement de cette institution , c'est aussi  accepter la complicité tacite à ses méthodes d'un autre temps. Participer à une action cynique , c'est être cynique soit même , certes déguisé en parangon hippocratique. C'est exactement ce que je comptais démontrer.

TOUS LES MEDECINS SE SONT POSES CES mêmes QUESTIONS, sans avoir pu  EUX-MÊMES éprouver le système.
C'est fait donc aujourd'hui ,comme pour satisfaire sans risque ceux qui se poseraient encore LA question: malgré une très nette évolution (positive je crois sincèrement par comparaison  à ce qui existait il y a 30 ans!) constatée.
Mais après mes trois passages (2011/*2012*/2014*) devant mes pairs (le conseil), je constate que que l'institution reste muette, aveugle et sourde  et que RIEN NE PEUT ATTEINDRE  / MODIFIER ses motivations conservatrices.
Il serait temps que l'équivalent d'un "pape François" vienne mettre un peu de moralité dans cet univers trouble.

Mais ma déception tout de même m'obligera à m'abstenir lors des prochains votes ( vote blanc à l'élection des membres à l 'Ordre ) , puisque l'institution a prévu le secret  des débats, et ne me permettra pas de connaître les confrères qui auraient tenté de soutenir ma cause ,votre cause. Nouvelle anomalie:on nous demande de voter (obligatoire!) mais vous ne pouvez connaître le programme et le comportement passé des candidats, ni évaluer l'orientation de  travail dans l'institution où ils convoitent une nomination: curieuse conception de la démocratie, qui n'en a ici que le nom, puisqu'il n'y a pas de campagne électorale  pour les candidats et encore moins un bilan sur leurs activités et interventions. Serait-il impossible de s'inspirer du  régime démocratique parlementaire! Et idéalement du système Suisse finalement le  plus évolué, car le nôtre belge, souffre des scories communautaires et de l'absence de circonscription fédérale qui bride l'expression populaire rendant impossible UN  DEBAT NATIONAL ELARGI.
 
Vote blanc  donc, à moins d'apprendre que l'un de mes confrères (pairs ou impairs?)  en séance de délibération se serait exposé à me soutenir, voire aurait démissionné pour désaccord, ce qui je crois n'est pas interdit  dans cette institution, lorsque la conscience Médicale est maltraitée comme ici et incompatible avec une  prise de décision inique même majoritaire.
Peut-être aussi aurais-je découvert des confrères pour trahir la cause de la médecine générale créatrice de valeurs thérapeutiques nouvelles comme défendues je pense par mes interpellations auprès d'eux.

IT's  LIVE!

Bonjour et courage à tous.

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

pourquoi

Message  fibro pas dingo le Mer 9 Avr - 2:11

je vous ai lu et pour ma part je suis d'accord avec le racolage de cette asbl le hic je suis fibromyalgique je vis un enfer etje n'ai pris la pilule que 3 ans sur 30 ans.....

fibro pas dingo

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

précisions svp..

Message  Admin le Mer 9 Avr - 22:07

mais soyez plus précis sur vos connaissances de l'association et plus descriptif sur les éléments qui ont pu altérer votre état général : prise médicamenteuse diverses, état clinique thyroïdien , histoire traumatique etc ... nombre d'accouchements éventuels, terrain familial , merci d'approfondir donc les rubriques utiles à la compréhension, ne restez pas sur une assertion: je n'ai pris que 3 ans de pilule , c'est un peu court , me semble-t-il..
à plus tard donc ..

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

description plus complète

Message  fibro pas dingo le Mer 9 Avr - 23:57

j'ai actuellement 45 ans, je viens d'une famille nombreuse je suis la cadette de 5, mais parents m'ont eu à 36 et 40 ans.
à l'age de deux ans j'ai eu une entérite qui m'a fortement affaiblie au point de ne plus marcher, j'ai eu de l'age de 2 ans a 11 ans fer et vitamines chaque jour.
à l'age de 14 ans suite a une angine qui ne voulait pas guérir on m'a fait une prise de sang le jour même j'entrai en hospi pour syndrome néphrotique de type II, mes deux reins ne filtraient plus rien, on m'a mise sous cortisone 80 mg par jour, persentine 75 et aspirine junior...il me restai 1 mois voir deux..

le cortisone fut arrêtée après 1 an avec des dégâts irréversibles de la peau et prise de 30 kilo jamais perdu, la persentine et aspirine après 4 ans.
j'ai eu un enfant contre avis médical il à 26 ans et ce porte très bien.

a ce jour mes reins sont en rémission, je ne prend que du tildiem retard 200 pour ne pas avoir de hausse de tension et ne pas les fatiguées trop, du nexiam pour ulcère et hernie hiatal.

j'ai bcp de soucis inflammatoire notement au dos suite à des hernies discale, des tassements, des soucis aux genoux, aux pieds, aux épaules je dois régulièrement faire des piqûres de feldenne ou prendre pendant 10 jours du médrol.

mes nuits sont un enfer depuis des années, réveil pour cause de douleurs soit les jambes, les bras, le dos, les épaules.....ma fatigue est constante, ma dernière prise de sang la ferritine était sous 9!!!

je suis sous durogésic 25 seul chose qui soulage mon dos.

voila j'espère en avoir assez dis ! merci

fibro pas dingo

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16/1/14"fibromyalgiques"à l'ORDRE des médecins: LE discours.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum