ADO en ETAT d' TDHA. Analyse de sang versus urine/24h!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ADO en ETAT d' TDHA. Analyse de sang versus urine/24h!

Message  Philippe D. le Mar 1 Oct - 19:38

rappelons ce qu'est le syndrôme TDHA: trouble déficitaire hyperkinétique  et de l'attention ', plutôt chez les enfants et  les adolescents mais pas que..parce qu'il y a aussi des jeunes adultes comme ceci:

Je voulais remercier le Dr Seny pour son opiniâtreté dans ses recherches sur les troubles liés à un dysfonctionnement de la thyroïde.

Nous avons un enfant qui a présenté pendant quelque 2 ans de grandes difficultés de concentration et de mémoire à tel point que brillant étudiant auparavant, il ne pouvait plus comprendre ce que ses professeurs disaient au cours. Ne comprenant pas la baisse de régime et de capacités intellectuelles à laquelle il était confronté, son moral déclina, ajoutant encore à la situation préoccupante. Nous l'avons fait examiner à  St Luc (UCL) pour nous entendre dire et confirmer par un autre spécialiste que sur base de la prise de sang, tout était en ordre et que la thyroïde fonctionnait sans problème. Et pourtant de nombreux symptomes d'hypothyroïdie étaient bien présents.

Conseillés par une amie, nous avons été voir le Dr Seny qui a procédé à une analyse d'urine de 24 heures et c'est là que le pot aux roses fut découvert : la production de T3 de notre jeune était tout à fait insuffisante et il se trouvait à quelque 20% de son potentiel. Nous lui avons administré de l' Euthyral. L'amélioration s'est vite fait sentir et alors qu'en début d'année, nous pensions qu'il ne restait à notre jeune qu'à abandonner ses études, quelques mois plus tard il a réussi ses examens en frôlant la distinction. Mieux, il avait retrouvé ses esprits, sa capacité de concentration, sa joie de vivre, sa confiance en lui.

Nous ne savons pas comment remercier le Dr Seny pour ce qu'il a fait pour la famille !


Ce qui m'inquiète particulièrement, c'est le refus de certains professeurs d'université de faire une analyse sereine et humble de la situation. Des erreurs de diagnostic semblent avoir été posées. La moindre des choses serait d'examiner les choses avec esprit scientifique ( Descartes disait de ne jamais tenir pour acquis que ce qui avait été démontré comme tel) et ouverture d'esprit. J'entends qu'une sorte de gueguerre a été déclenchée et je trouve cela particulièrement dommageable pour les personnes qui souffrent de problèmes liés à la thyroïde et qui gagneraient à voir un soupçon d' humilité chez certains pour se remettre en cause et accepter un dialogue serein afin d'analyser les différentes méthodes de détection et ne pas se laisser enfermer dans une sorte de "dogme"universitaire.

Ayant étudié Droit et Economie, j'ai rencontré de nombreux professeurs d'université et plusieurs d'entre eux m'ont toujours étonné par leur incapacité à se remettre en cause, ce qui va à l'encontre de toute démarche scientifique.

Que ces épisodes permettent à chacun de faire l'effort nécessaire pour aller à la rencontre de l'autre dans un esprit de curiosité et d'humilité pour le bien de tous ceux qui souffrent !

J'autorise le Dr Seny à faire usage de ce message et de l'envoyer au Professeur Maiter.

Philippe D.

Messages : 1
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum