l'HORREUR JAMAIS AVOUEE JUSQU'ICI: Des études enfin livrent!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'HORREUR JAMAIS AVOUEE JUSQU'ICI: Des études enfin livrent!

Message  Admin le Sam 31 Aoû - 10:35

Ce matin je découvre dans nos news médicales:

La migraine peut altérer le cerveau de façon permanente (étude)
28/08/2013 - 11:39

La migraine peut entraîner des modifications durables et permanentes des structures cérébrales, comme des lésions, selon une analyse de près de vingt études parue mercredi dans la revue américaine Neurology.        

"Traditionnellement la migraine est considérée comme un trouble bénin sans effet durable sur le cerveau", relève le Dr Messoud Ashina, de l'Université de Copenhague, principal auteur de cette recherche.

"Notre méta-analyse conduit à penser que la migraine pourrait en fait altérer de façon permanente les structures du cerveau de multiples façons", explique-t-il.

Les chercheurs ont constaté que la migraine accroît le risque de lésion cérébrale, d'anomalie de la matière blanche et d'altération du volume du cerveau comparativement à des personnes ne souffrant pas de céphalée. En outre, ce risque est même plus élevé chez les sujets souffrant de migraine avec aura.

Pour cette recherche, les auteurs ont analysé 19 études dont treize cliniques où les participants ont notamment passé une IRM (imagerie par résonance magnétique) du cerveau.  

Ces études montrent une augmentation de 68% du risque de lésions de la matière blanche du cerveau chez les personnes souffrant de migraine avec aura, et de 34% chez celles avec une migraine sans aura par rapport aux sujets n'ayant pas de céphalée.

Le risque d'anomalies du cerveau s'accroît de 44% chez les malades souffrant de migraine avec aura comparativement à ceux atteints de migraine sans aura.  

Cette méta-analyse montre également que le changement dans le volume du cerveau est plus fréquent chez les personnes avec des migraines avec ou sans aura que celles ne souffrant pas de cette pathologie.

"La migraine affecte de 10 à 15% de la population générale et peut être très handicapante", note le Dr Ashina.

"Nous espérons qu'avec d'autres recherches nous pourrons clarifier le lien entre les changements structurels du cerveau et la fréquence et la durée de la migraine ainsi que les effets de ces lésions cérébrales sur les fonctions mentales", ajoute-t-il.


Views & Reviews
Migraine and structural changes in the brain
A systematic review and meta-analysis

Asma Bashir, MD, Richard B. Lipton, MD, Sait Ashina, MD and Messoud Ashina, MD, PhD
+SHOW AFFILIATIONS| + SHOW FULL DISCLOSURES
Correspondence to Dr. M. Ashina: ashina@dadlnet.dk
Published online before print August 28, 2013, doi: 10.1212/WNL.0b013e3182a6cb32
Neurology 10.1212/WNL.0b013e3182a6cb32
ABSTRACT

Objective: To evaluate the association between migraine without aura (MO) and migraine with aura (MA) and 3 types of structural brain abnormalities detected by MRI: white matter abnormalities (WMAs), infarct-like lesions (ILLs), and volumetric changes in gray and white matter (GM, WM) regions.

Methods: PubMed as well as the reference lists of identified studies and reviews were used to identify potentially eligible studies through January 2013. Candidate studies were reviewed and eligible studies were abstracted. Pooled odds ratios (OR) and 95% confidence intervals (CI) were calculated for WMAs and ILLs.

Results: Six population-based and 13 clinic-based studies were identified. The studies suggested that structural brain changes, including WMAs, silent ILLs, and volumetric changes in GM and WM regions, were more common in migraineurs than in control groups. The results were strongest for MA. The meta-analysis of WMAs showed an association for MA (OR 1.68; 95% CI 1.07–2.65; p = 0.03) but not for MO (OR 1.34; 95% CI 0.96–1.87; p = 0.08). The association of ILLs was greater for MA (OR 1.44; 95% CI 1.02–2.03; p = 0.04) than for MO, but no association was found for MA (p = 0.52) and MO (p = 0.08) compared to controls.

Conclusion: These data suggest that migraine may be a risk factor for structural changes in the brain. Additional longitudinal studies are needed to determine the differential influence of migraine without and with aura, to better characterize the effects of attack frequency, and to assess longitudinal changes in brain structure and function.

Received January 9, 2013.
Accepted in final form July 1, 2013.
© 2013 American Academy of Neurology

Les neurologues devront commenter sans plus tarder  la responsabilité et la part respective de la maladie elle-même et des médications qu'ils proposent dans la survenue (PREVISIBLE) de ces lésions longtemps dénoncées ici avec force depuis 7 ans !! sans aucune réaction de leur(s) part(1). Les triptans, les anti-épileptiques, les bétabloquants...sont-elles des médication et les idées des neurologues ou des firmes pharmaceutiques??
Leur silence public et en consultation face au malade en dit long sur leur malaise inavoué!

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum