7 "faiblesses" de la neurologie en MIGRAINOLOGIE "APPLIQUEE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

7 "faiblesses" de la neurologie en MIGRAINOLOGIE "APPLIQUEE"

Message  Admin le Mar 4 Juin - 12:48

Après la ènième intervention sur les antennes de télévision ((mardi 28/05/2013)) de la BHS (Belgium Headache Sociéty), comme chaque année lors de la journée et maintenant la semaine de la  migraine, on est chaque fois frappé par le NON-EVENT; autrement dit rien de neuf mais on est là! Pour faire tourner les médocs, même si on a AUCUN modèle physiopathologique pour expliquer la migraine et SI ON IGNORE (VOLONTAIREMENT OU PAR PARESSE) la présentation bien ficelée de la myothérapie (complétée par la connaissance Thyroïdienne). Le tout avancé sur un ton d'assurance professorale et le témoignage de quelques patients sélectionnés pour parler d'amélioration sous médocs (sans parler des effets secondaires plus nombreux mais soigneusement oubliés).

Je vois 7 Raisons pour la NEUROLOGIE DE NE JAMAIS ABOUTIR (malgré les promesses répétées annuelles) à COMPRENDRE ET GUéRIR LA MIGRAINE et les céphalées chroniques:

1/: La migraine est au départ un problème d'origine traumatique, musculaire:la neurologie ne pose quasi JAMAIS la question de l'accident ancien et s'il le repère dans un zèle de curiosité , il le banalise aussitôt!

2/: Hormis l'usage de la pilule contraceptive (plutôt toxique) chez la migraineuse (ce qui est louable et d'importance majeure je le confirme!) elle (la neurologie) ne s'intéresse nullement à l'endocrinologie (thyroïdienne) qui joue un rôle MAJEUR lui aussi dans cette pathologie.Il est vrai que s'ils y pensaient en les envoyant vers des endocrinologues dont le chef de file a été ici assez décrit, les chances restent proches de zéro!

3/:En l'absence de modèle physiopathologique fiable et vérifiable, on lapide les fonds de la sécurité sociale en faisant des Scanners et des IRMs, des EEGs et autres Tests la plupart du temps inutiles et qui n'ont pour ainsi dire JAMAIS éclairé l'origine des maux. Les examens PARACLINIQUES ne peuvent compenser le manque de vision et d'examen CLINIQUE!

4/:Croire dans l'arrivée futur d'une MEDICATION MIRACLE? Elle vient en la personne du dr VANDERMISSEN de renoncer sérieusement à y croire. Mais on n'avoue pas l'ECHEC STATISTIQUE ENORME des médications en général et en particulier avec l'ensemble des médications proposées, IL N'Y A PAS D'ETUDE DE SATISFACTION FAIT "PAR" ET "POUR" DES PATIENTS qui en feraient l'éloge!

5/:La neurologie malgré tout le désenchantement et la méfiance réelle et profonde du public envers l'univers pharmaceutique , continue à remettre sa confiance dans une recherche de laboratoire  (GSK/ Almiral etc)) qui forcément ne connaissent RIEN DE LA MIGRAINE puisque ce sont des chimistes (organiques)! La distance entre la clinique ( recherche orientée et baclée! ) et la chimie ( dont l'essence est d'abord le return financier!)

6/: Déguiser les échecs (majoritaires) en problème psychologique ( typiquement féminin): le stress, la mal-bouffe, les problèmes socio-professionnels, la mal-baise.... pour bien culpabiliser le malade , ce qui clôt définitivement la relation. "oui , mais vous , vous êtes un cas!".Un autre déguisement est dans les effets d'annonce avec le CEFALY et BOTOX, autres gadgets coûteux , plutôt inefficaces et qui ne sert qu'à occuper le terrain médiatique avec ces pseudo avancées thérapeutiques.

7/: Prendre et avoir pris systématiquement de haut les autres intervenants qui réussissent et si possible détruire tout rapprochement intellectuel, EST A L'OPPOSE  d'une démarche scientifique, humble et  "OUVERTE". Le comble a été atteint avec le président de BHS ce mardi 28/05/2013 SUR RTL-TVI qui déclare ne rien connaître de la Myothérapie mais qui  sait déjà que cela ne peut en aucun cas guérir le mal: une belle preuve d'objectivité  devenue coutumière dans certains services Universitaires en manque d'imagination pour se lancer dans une aussi piètre défense de ce type! "En dehors de nous, rien de valable en somme!". Partout en médecine , sauf semble-t-il en NEUROLOGIE, on a compris l'intérêt de la MULTIDISCIPLINARITE , DE L'ESPRIT COLLEGIAL pour régler des problèmes complexes, et  c'est l'atout de la médecine générale  qui est bien cette héritière privilégiée de l'ESPRIT HOLISTIQUE NECESSAIRE pour résoudre des pathologies MULTIFACTORIELLES.

LA NEUROLOGIE SE SENTIRA PROFONDEMENT BLESSEE PAR MES PROPOS et elle ne manquera pas de le faire savoir. C'EST LE PRIX QUE J'ACCEPTE POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE  SON INDIFFERENCE STRATEGIQUE DONT ELLE FAIT USAGE DEPUIS DES ANNEES, pour se protéger, au détriment du progrès potentiel aux patients....

La question ne s'arrangera que lorsqu'elle acceptera d'ouvrir ses connaissances et qu'elle quittera ses influences non médicales! ce qui redonnera du crédit au public des malades qui n'a que faire du sentiment de déréliction d'une spécialité qui les a malmenés depuis des lustres en leur promettant des jours heureux qui ne viennent pas et ne viendront pas dans la voie où elle (la neurologie , si on avait oublié) s'est aveuglément engagée. Et qui ne cesse de sonner le rappel médiatique, chaque année, en rappelant l'insouciance et de l'ingratitude des patients ,aggravées par la crise il est vrai et qui consulteraient trop peu.

TOUT EST DIT!

Admin
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum