Conférence du dr.VANDENHEEDE M (neuro) à Liège ce 29/01/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence du dr.VANDENHEEDE M (neuro) à Liège ce 29/01/2013

Message  Admin le Mer 30 Jan - 11:19

Dans le but de garder toujours contact avec le monde neurologique , depuis longtemps gardien officiellement des problèmes liés aux maux de tête divers , petits et grands, dans le but aussi de contrôler régulièrement le niveau de connaissance des plus hauts responsables et mentors de la discipline et mr. le dr. VANDENHEEDE , ex-président de BHS (Belgium Headache Society) en fait évidemment partie au sommet, je me suis rendu ce Mardi 29/01/2013 à Liège au CHC (ex-St-Joseph) pour écouter un exposé réservé au personnel de santé de l'établissement et à des confrères essentiellement généralistes.

Exposé agréable où je fus agréablement accueilli par le conférencier que je connaissais déjà pour l'avoir rencontré (bien que dans une ambiance houleuse alors) à Marbella ( au printemps 2011) sans pour autant qu'on ai décidé de poursuivre "notre relation" médicale scientifique! Nos concepts et nos territoires étaient alors incompatibles , les susceptibilités insurmontables.

J'ai donc retrouvé un peu d'espoir dans ce confrère plus jeune à l'idée qu'il s'ouvrirait davantage .. aux possibilités de guérison définitive et durable apportés par d'autres moyens que ceux qu'il a parfaitement rappelés et dans les détails à savoir les AINS, les antidouleurs, anti-épileptiques, triptans, bétabloquants etc.. et vous connaissez tous la panoplie et vous savez tous, les vieux routiers et vielles routières de la migraine ce qu'il faut en penser.

Parmi les choses qui me semblent innovantes , si je compare avec les exposés du pr.Schoenen (autre ex-président de BHS) que je suis depuis 11-12 ans, je signalerais:
-le danger d'associer des bétabloquants et l'Isoptine (évidents troubles graves du rythmes cardiaques à prévoir);

-la probable déficience mitochondriale (organelle qui fait de l'énergie dans toutes les cellules!) chez les migraineux et l'intérêt (confirmé mais modéré!) de la vit B2 (Riboflavine 400 mg le matin!) et du Co-Enzyme Q10 ; si cela marchait vous devez attendre 6 semaines pour le savoir.

- pour ceux quiveullent essayer le Cephaly: il est possible de le louer à la firme avant achat suivant essais (+/-45, euros de location);

-utilisation possible (logique?) du CAMPRAL (3 co / jour pendant 3 semaines! combiné avec un AINS ET evéntuellement un anti-dépressif tricyclique , amitriptyline ou clomipramine) pour renforcer la succès d'un sevrage , si le mal de tête chronique est lié à une addiction (triptans ou antidouleurs (paracétamol) et dérivés de l'ergot comme le cafergot!) ;

-lors d'une éventuelle aura annonciatrice de la douleur (+/- 20 minutes avant) , il est logique de recourir à association (triple) de MOTILIUM (pour favoriser l'absorption de la suite) et de AINS ET DE CAFEINE, dans ce cas l'aura est exploitable puisqu'elle nous indique le départ d'un traitement précoce et donc efficace sur la crise (mais pas de TRIPTAN ALORS!!)
-prévoir un scanner si la migraine débute après 50 ans!

Après ces "bonnes" nouvelles qui font avancer indiscutablement le sort des migraineux (dans le cours d'un traitement salvateur probable que vous connaissez ici) et pour cela nous le remercierons de son exposé au ton "modéré et emprunt de modestie" de la part d'un clinicien que je connais pour son ardeur au travail , il reste des faiblesses dans ce type d'exposé "classique" d'un spécialiste en neurologie:
-pas de développement d'un modèle physiopathologique des migraines et de la migraine (tel que décrit ici et on ne peut faire plus simple et plus efficace); pas encore de référence , de prise de conscience de l'origine traumatique et endocrinienne (thyroïde!): ce qui est dommage pour eux , par pour nous!

On peut à l'occasion compatir au malheur des autres et de leurs manques d'atout(s) à guérir! Pourtant le conférencier connaît bien le site www.migrainefree.be et j'ai pris toutes les précautions il y a 2 ans pour que je sois sûr qu'il ai pris connaissance du contenu; ce dont j'ai pu m'en assurer , vu les remarques vives qui s'en suivirent!

-le mot guérison ne fait pas encore partie du vocabulaire; E t c'est normal et attendu,: si vous ne connaissez pas la cause , vos chances de réussite totale sont minces.
Si vous voulez guérir , il faut d'abord concevoir la guérison , la désirer , que ce soit du côté du thérapeute, que ce soit du côté du malade! Force est de constater qu'en neurologie la guérison ou le mot de guérison FAIT PEUR! mais pourquoi donc???

Mais restons positifs, j'ai vu ce jour la suffisance remplacée par la bienveillance , un début d'ouverture timide remplacer la culture de l'égo universitaire et le conservatisme.Je garde espoir dans une nouvelle génération médicale honnête et dévouée scientifiquement. L'espoir ne fait pas vivre ,mais il améliore l'ambiance du travail en général et suscite l'imagination créatrice et permet la liberté et l'indépendance.

Et qui sait , pour les plus audacieux on peut imaginer des associations de compétences ,jugées à l'opposé à priori ,et qui feront bouger bientôt les lignes de l'avenir (des migraineux)
avatar
Admin
Admin

Messages : 199
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 62
Localisation : Hannut

http://migraine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum